Armée turque

nouvelles

Les troupes turques et les colonnes d'équipements militaires turcs sont entrées au Karabakh


La Turquie a transféré ses troupes et son équipement sur le territoire du Karabakh.

L'armée turque est entrée sur le territoire du Karabakh et y a transféré ses armes et son équipement. Le transfert de troupes et d'équipements turcs s'est effectué à travers le territoire de l'Azerbaïdjan. De plus, l'armée et les armes elles-mêmes sont arrivées en Azerbaïdjan il y a quelques jours, lorsque la forte activité des avions de transport militaires turcs et azerbaïdjanais a été constatée. Comme prévu, cela était dû aux tensions à la frontière entre l'Azerbaïdjan et l'Iran.

Des informations sur le transfert de troupes, d'armes et d'équipements turcs vers le Karabakh ont été présentées par le journaliste international iranien Khayal Muazzin, cependant, ce dernier admet qu'aucune preuve de cela ne peut être fournie pour le moment.

Il est assez remarquable que de graves violations aient été observées à la frontière azerbaïdjanaise et arménienne plusieurs jours de suite. Cela n'exclut pas la possibilité que les autorités azerbaïdjanaises aient décidé d'impliquer l'armée turque dans la situation, même si pour le moment ni Bakou ni Ankara ne commentent ces données.

Plus tôt en Iran ont annoncé avoir des informations sur les intentions de la Turquie et de l'Azerbaïdjan d'attaquer Syunik afin de créer un couloir pour relier le territoire de l'Azerbaïdjan au Nakhitchevan, ainsi que pour couper l'Iran de l'Arménie, fermant ainsi la possibilité à l'aviation militaire russe de se rendre dans la région.

Un jour plus tôt, l'Artsakh a annoncé Un drone azerbaïdjanais frappe un groupe de militaires arméniens.

Quatre-vingts millions de Turquie et XNUMX millions d'Azerbaïdjan s'affrontent avec le cent millième Karabakh...

Azéris et Turcs ne forment toujours pas une seule nation, ce slogan a été lancé par Heydar Aliyev afin de rompre avec la Russie...

Andrey, c'est vrai, les Arméniens savent se battre, mais c'est très difficile contre la technologie moderne et avancée, l'histoire est comme ça, avant, depuis le début du mouvement Artsakh, eh bien, les Arméniens du Karabakh ne veulent pas vivre sous le domination des Azéris, si les Arméniens réussissaient sur le champ de bataille, la Russie devenait le frère aîné de l'Azerbaïdjan, devenait immédiatement un pacificateur, convoqué à Moscou, et arrêta le mouvement en avant de l'arman.
Les Turcs et les Azéris ne seront jamais les alliés de la Russie, ils ont une nation, deux États. Je ne veux pas m'étendre sur beaucoup d'aspects évidents, mais un Turc reste un Turc !

Analyse très objective et approfondie.

En tout cas, si l'occasion se présente, ils grimperont ici et là, ce sont les Turcs, leur propre avantage est plus important pour eux, ils peuvent planter un couteau dans le dos pour cela

De quel côté est la Russie ici?

Stratégiquement, il s'agit d'une action attendue.

L'Arménie est, en fait, le territoire de l'Empire russe, puis de l'URSS, et maintenant de la Russie, jadis conquise sur les Turcs ! Désormais, ce territoire, habité par 2 millions de civils, absolument incapables de combattre la population, non entraînés par leur "frère" aîné au combat, ne disposant pas d'armes militaires modernes fournies par la Russie, sont abandonnés à la merci du destin seul avec 100 millions Les Turcs, armés jusqu'aux dents des armes les plus modernes, dont des avions sans pilote, et l'armée turque sont l'une des plus puissantes au monde. La Russie a très peur de la puissance turque et, depuis 100 ans, n'a fait que des concessions, offrant toutes sortes d'avantages (armes, argent-or sous les bolcheviks et South Stream, 10 millions de touristes annuels, S-400, centrales nucléaires maintenant), l'appelant coopération, bien que la Turquie avec son satellite - l'Azerbaïdjan nous crache ouvertement au visage - nous n'énumérerons pas beaucoup de faits, et le meurtre de l'ambassadeur, et les avions abattus, les hélicoptères, l'anarchie des Turcs en Syrie, la reddition des province d'Alexandropol (la soi-disant Karabakh), etc.
La question se pose : pourquoi à un moment la Russie a conquis l'Arménie aux Turcs, les retournant ainsi contre les Arméniens, provoqué le génocide et la destruction de plusieurs millions de civils chrétiens - Arméniens, Grecs, Yézidis, Assyriens en 1914-1915 ? Bien que ces peuples coexistèrent pacifiquement sur le territoire de l'Empire Ottoman depuis au moins 800 ans !!! Et maintenant, laissant ignoblement tête-à-tête avec ce colosse brutal, assoiffé d'une revanche historique. C'est comme jeter son enfant dans la gueule d'une bête ou dans la gueule d'un volcan !

ne vous inquiétez pas, des millions d'Arméniens en Russie iront bientôt au Karabakh pour chasser les Turcs

Au maximum on peut boycotter les tomates turques et ensuite, pendant quelques jours ! C'est toute la politique

Pendant que la Russie grimpe en Syrie, les Turcs grimpent aux frontières russes.

La Turquie a décidé que la Syrie et l'Afghanistan ne lui suffisaient pas... Erdogan essaie de faire du Haut-Karabakh sa base et de l'Azerbaïdjan un satellite... et d'utiliser les ressources pétrolières d'Azerbaïdjan en échange d'armes qui, dans la paix entre l'Azerbaïdjan , l'Arménie et l'Iran ... personne n'aura besoin de ..

Ne confondez pas la Russie avec le peuple qui y a pris le pouvoir.

Quelqu'un a entendu la sonnerie, mais ne sait pas d'où elle vient.

La Russie se transforme en une sorte de TORTURE, tout le monde insulte et s'essuie les pieds dessus, mais elle endure et endure tout.

Alors que le Kremlin prétend qu'il est en quelque sorte capable d'influencer Erdogan, il montre au monde entier que si vous vous comportez avec arrogance, vous pouvez vous essuyer les pieds sur la Russie, comme il le fait, sur tous les fronts.

page

.
à l'étage