nouvelles

L'armée syrienne a lancé des frappes contre le quartier général des militants, lors d'une réunion de terroristes et de l'armée turque


L'armée syrienne a attaqué les militants lors de leur rencontre avec le commandement turc à Idlib.

La rencontre des terroristes du groupe Hayat Tahrir al-Sham (groupe terroriste interdit en Russie - NDLR) avec un groupe d'officiers turcs commandant les forces turques dans la province d'Idlib a été interrompue par de puissantes frappes d'artillerie de l'armée syrienne. À la suite de plusieurs tirs précis, le quartier général des terroristes près de la ville de Sarmada a été détruit. Dans le même temps, des sources font état de la mort de plusieurs terroristes et officiers de l'armée turque.

La séquence vidéo présentée, prétendument, montre le moment de l'attaque par l'armée syrienne contre le quartier général des terroristes. Selon les données préliminaires, des munitions corrigées de Krasnopol ont été utilisées pour la frappe, bien que des sources dans les rangs des terroristes affirment une frappe de missile.

La partie turque n'a pas encore commenté la mort de ses soldats, cependant, étant donné l'attaque d'hier contre un convoi militaire turc et l'attaque d'aujourd'hui par l'AAS, le bilan des militaires turcs au cours des dernières 24 heures pourrait déjà atteindre 10 personnes.

Entre autres choses, des sources font également état de la destruction d'un autre groupe terroriste, Hayat Tahrir al-Sham, dans la région montagneuse de Jebel al-Zawiya. Les frappes auraient été menées par des combattants des forces aérospatiales russes.

.
à l'étage