nouvelles

Syrie "Shell-S" russe n'a pas touché un seul missile turc


Le système russe de missiles de défense aérienne Pantsir-S n'a touché aucun missile turc.

Des sources dans l'armée syrienne rapportent que lors du bombardement des positions turques de l'AAS à Idlib, les systèmes de missiles de défense aérienne Pantsir-S russes n'ont pas abattu un seul missile tiré par le MLRS. Les systèmes de défense aérienne sont situés dans la zone avant pour repousser d'éventuelles attaques de drones, cependant, pour des raisons inconnues, les systèmes n'ont pas pu détecter et frapper un seul missile.

Selon la même source syrienne, ce n'est qu'au cours des 72 dernières heures que des terroristes et l'armée turque ont tiré plusieurs fois sur les positions des forces gouvernementales syriennes, tirant au total plus d'une centaine de roquettes, ce qui a même permis aux militants de franchir la ligne de défense. Néanmoins, le fonctionnement des systèmes de défense aérienne n'a jamais été corrigé, ce qui soulève de nombreuses questions quant à savoir si les systèmes de missiles de défense aérienne Pantsir-S ont vraiment la même efficacité que pour repousser les attaques terroristes sur la base aérienne de Khmeimim.

Les spécialistes, à leur tour, attirent l'attention sur le fait qu'en réalité, le système de défense antimissile de défense aérienne Pantsir-S n'est pas adapté pour repousser les attaques à des distances aussi rapprochées, car il est situé à seulement quelques kilomètres des chantiers du MLRS de Turquie et des militants pro-turcs.

«Les missiles peuvent couvrir une distance de 6 à 8 kilomètres en seulement 8 à 12 secondes - pendant ce temps, l'opérateur doit détecter une petite cible, pointer des armes sur elle et la frapper, ce qui est presque impossible. C'est la raison principale pour laquelle "l'armure" n'a pas commencé à abattre des missiles turcs. ", - les marques d'expert.

.
à l'étage