nouvelles

L'Azerbaïdjan a déclaré la République non reconnue d'Artsakh son territoire souverain, menaçant l'Arménie

Bakou a exigé que l'Arménie retire ses troupes du territoire de la République d'Artsakh.

Les autorités azerbaïdjanaises ont fait de nouvelles demandes à l'Arménie et ont qualifié le territoire de la République non reconnue d'Artsakh de leur territoire souverain, déclarant qu'elles contrôleraient la situation dans la région et empêcheraient d'éventuelles provocations.

Comme exigence prioritaire, Bakou a exigé que l'Arménie retire immédiatement ses unités militaires et autres forces du territoire de la République d'Artsakh. Bakou a déclaré prendre cela très au sérieux et a exigé la même attitude d'Erevan. Cependant, malgré les accords existants, l'Azerbaïdjan a également déclaré que le territoire de la République non reconnue du Haut-Karabakh lui-même était sa terre.

« L'approche de l'Azerbaïdjan sur cette question est claire. L'intégrité territoriale de l'Azerbaïdjan sera pleinement garantie. L'Azerbaïdjan ne permettra pas la présence de groupes armés arméniens illégaux sur son territoire souverain. Cette exigence demeure en vigueur. Nous l'avons dit à plusieurs reprises et nous pensons que la partie arménienne devrait prendre cela au sérieux.- a déclaré le chef du ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères, Jeyhun Bayramov.

Pour le moment, malgré la tension persistante, la situation dans la région reste assez stable, ce que note, entre autres, le contingent russe de maintien de la paix, qui surveille attentivement la situation.

.
à l'étage