nouvelles

Plusieurs milliers de terroristes ont franchi des postes de contrôle au Kazakhstan


Des milliers de militants ont réussi à s'échapper dans tout le Kazakhstan.

Le retrait rapide des forces de l'OTSC du Kazakhstan, initié par le président du pays, Kassym-Jomart Tokaïev, pourrait s'avérer être une mesure très peu judicieuse. Comme on l'a appris, la plupart des participants détenus et liquidés à la tentative de coup d'État sont des radicaux ordinaires, tandis que la grande majorité des terroristes se trouvent toujours dans tout le pays - les militants ont réussi à franchir de nombreux points de contrôle et la probabilité d'une attaque contre des unités militaires et les objets stratégiquement importants du Kazakhstan restent extrêmement élevés. Les données à ce sujet sont fournies par les journalistes russes Semyon Pegov.

« Rouler au Kazakhstan en voiture est maintenant devenu très dangereux, vous pouvez rencontrer l'un des gangs criminels et (ou) « djihadistes » expulsés des villes kazakhes par les forces de sécurité kazakhes. Dans les steppes, vous pouvez également rencontrer les forces de sécurité elles-mêmes, avec qui, également dans une situation d'incertitude et de suspicion, peut être très désagréable., - rapporte le journaliste russe Semyon Pegov.

Plus tôt, le président du Kazakhstan, Kassym-Jomart Tokayev, a déclaré qu'environ 20 XNUMX terroristes avaient participé à une tentative de coup d'État dans le pays. Cela pourrait signifier qu'il pourrait encore y avoir des milliers de militants dans tout le Kazakhstan, sans parler de la possibilité que de nouvelles forces terroristes s'infiltrent dans le pays.

« Le problème de l'élimination de l'armée de milliers de terroristes n'est pas résolu en quelques jours. Il est probable que d'importants détachements de militants se trouvent toujours sur le territoire du Kazakhstan, et par conséquent les risques d'attaques contre des villes, des villages, des installations militaires et stratégiques restent très élevés., - note l'analyste Avia.pro.

 

Jusqu'à présent, d'après les médias, il est impossible de comprendre combien d'entre eux ont participé à la rébellion. Et en général, je considère qu'il est prématuré de s'engager dans une querelle avant qu'une image complète et claire de l'événement ne soit apparue.

Nous avons déjà entendu ces histoires. Tokaev sera tôt ou tard reconnu coupable de meurtre.

Vous ne comprenez pas ce que sont les gens. Le peuple du Kazakhstan n'a tout simplement pas soutenu le coup d'État. Ceux qui se rendaient sur les places étaient divisés en au moins trois groupes : 1. Les personnes droguées par la propagande du Département d'État, offensées par les autorités, les analphabètes, les voyous, les hommes d'affaires démunis, divers groupes de partis et d'oligarques, etc. 2. Terroristes de diverses allégeances. 3. Les curieux viennent voir. Mais les gens eux-mêmes, une partie adéquate de la population sont restés chez eux et c'est 95% de la population. Vous avez donc tort de dire que le peuple est sorti pour prendre le pouvoir.

Inutile de faire bouillir les médias russes corrompus.

Exactement. Remarque : en même temps, ils se sont cambriolés et ont mis le feu à leurs voitures.

Un coq noir a chanté à 5 heures du matin.

Un mensonge sur 20 XNUMX terroristes, mille fois répété, devient vrai

Oui, tout y était, 120000 XNUMX.

Laissez Wai être bon pour vous.

Pays de rêve.
Et l'auteur est un descendant d'Aldar Kose.

Populaire? Est-ce que les gens ont des Kalash et des explosifs dans leur réserve ?

Mais qu'en est-il du concept de « terreur rouge » ? Les bolcheviks se sont qualifiés de terroristes

C'était la demande de Kamel Zhanaevich, et maintenant Kasym-Jomartovich demandera.

La Russie s'est empressée de se retirer pour plaire à la « communauté mondiale », afin qu'une fois de plus elle ne soit pas accusée d'occupation. Et c'est aussi une ruse de l'Occident. Les militants et les terroristes vont acquérir de l'expérience, reconstituer leurs rangs, recevoir les instructions nécessaires de l'extérieur, car les camps dans les montagnes subsistent. Nous devrons entrer à nouveau dans le contingent en perdant du prestige et cher.

Je pense que les gangs gagneront en force et ils attendront l'ordre pour d'autres actions.

Est-il étrange que le peuple kazakh soit des terroristes et que les terroristes du Donbass soient le peuple ? je n'ai rien confondu?

Il est temps, grâce aux propagandistes, de traiter les peuples de tous les pays de terroristes

Ce serait cool..

et combien de radicaux et de terroristes sont allés aux barricades ? Combien y a-t-il de personnes dans la suite de Tokaev ? Eh bien, estimons également la population du Kazakhstan. Comptons ensemble !

Ummm... Rappelez-moi, s'il vous plaît, à quand remonte la dernière fois que la Russie s'est inquiétée de la condamnation occidentale de ses actions ? Est-ce que je manque quelque chose? et en Ukraine, ils savent que la Russie peut être arrêtée par la condamnation ?

Nous nous souvenons que toutes les milices organisées de la lutte populaire contre les autorités et les clans saisis sont toujours appelées soit des terroristes, soit des bandits, mais c'est un non-sens complet ... nous attribuons même des communistes à des bandits, mais les bandits eux-mêmes sont au pouvoir.

Maintenant, selon le scénario du MI6, les terroristes devraient utiliser des armes chimiques et blâmer Tokaev pour cela. De nouvelles sanctions de l'UE et des États-Unis seront imposées au Kazakhstan. Tout est une copie.

Apparemment, pour le Kremlin, ce n'est pas aussi effrayant que la condamnation de l'Occident et de la Turquie

On attend le deuxième acte.
Il reste encore un long chemin à parcourir avant la fin de l'action.
Vers qui Tokaïev se tournera-t-il dans le deuxième acte ? Probablement de retour à Poutine.

Il s'avère que tout le Kazakhstan est composé de radicaux et de terroristes, et seuls Tokaïev et son entourage sont des citoyens respectables.

page

.
à l'étage