nouvelles

Erdogan a démenti les propos de Lavrov au sujet de la fin de l'opération militaire


Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé son intention de poursuivre l'opération militaire dans le nord de la Syrie.

En dépit du fait que le chef du ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, Sergueï Lavrov, a annoncé la fin de l'opération militaire turque dans le nord de la Syrie, le dirigeant turc a noté que si les Kurdes refusaient de quitter la partie nord de la République arabe dans les prochaines heures, l'opération militaire se poursuivrait.

Il est à noter que, selon les experts, il est peu probable que les Kurdes acceptent de quitter la partie nord de la Syrie, alors que cela menace de prolonger le conflit, car la dernière demande d’Erdogan de quitter la zone dans laquelle l’opération militaire turque est menée pendant les heures 120 n’a pas non plus été prise en compte. a été complété.

«Pour le moment, tout dépendra des Kurdes. Si des accords peuvent être conclus avec ces derniers, il est possible d’éviter une nouvelle invasion de la Turquie. Néanmoins, il est peu probable que les Kurdes veuillent obéir aux forces militaires russes et syriennes, ce qui crée un problème sérieux. ", - les marques d'expert.

De plus, le problème des terroristes soutenus par la Turquie reste inconnu, car ce sont ces derniers qui ont participé au massacre de civils.

à l'étage