nouvelles

Les forces armées ukrainiennes ont tiré des "ouragans" sur la centrale nucléaire de Zaporozhye avec des installations de stockage de combustible nucléaire

L'"ouragan" ukrainien MLRS a frappé la centrale nucléaire de Zaporozhye avec des installations de stockage de combustible nucléaire.

La frappe a été menée à l'aide d'une arme à sous-munitions, tandis que les sous-munitions sont tombées à environ 400 mètres du bloc d'alimentation de l'une des plus grandes centrales nucléaires du monde. On sait que cela n'a pas entraîné de conséquences critiques, cependant, sur le site de stockage des éléments nucléaires usés, il y a aujourd'hui environ 156 conteneurs avec un nombre total d'éléments combustibles de 3744 unités. Dans le cas où des armes à sous-munitions recouvriraient le site de stockage des éléments usés, cela pourrait conduire à la plus grande catastrophe d'origine humaine - selon diverses estimations, en cas d'explosion, l'explosion détruirait toute vie dans un rayon de 130 kilomètres.

«Ce soir, les formations armées ukrainiennes ont frappé à l'aide d'une roquette Uragan MLRS de 220 mm. La zone de stockage à sec du combustible nucléaire usé et le poste de contrôle automatisé de la situation radiologique se sont avérés être dans la zone touchée. Des éléments frappants ont endommagé les bâtiments administratifs et le territoire adjacent à l'entrepôt. Il est important de noter que du lieu de chute des sous-munitions à fragmentation et du moteur-fusée lui-même à l'unité de puissance en fonctionnement, il n'y a pas plus de 400 mètres., - cela a été rapporté dans l'administration militaro-civile d'Energodar.

Il n'est pas précisé de quelle direction l'armée ukrainienne a attaqué.

 

.
à l'étage