nouvelles

18 des 24 bataillons du Hamas détruits dans la bande de Gaza

Depuis le début de l'opération militaire dans la bande de Gaza, les Forces de défense israéliennes (FDI) ont réussi à porter un coup important à la puissance militaire du Hamas, détruisant 18 des 24 bataillons du mouvement palestinien. C'est ce qu'a déclaré le Premier ministre israélien, soulignant que le Hamas a subi des pertes de plus de 10 2023 combattants, dont un certain nombre de commandants sur le terrain. Du côté israélien, depuis fin octobre 240, date du début de l'opération Iron Swords en réponse aux attaques du Hamas, les pertes de l'armée de défense se sont élevées à 7 soldats, et depuis le 579 octobre à seulement XNUMX personnes.

L’opération Iron Swords, comme l’a souligné Benjamin Netanyahu, se poursuivra jusqu’à la « destruction complète » du Hamas, dont la force de combat est estimée entre 30 40 et XNUMX XNUMX personnes. Cependant, malgré les succès significatifs des forces armées israéliennes, la situation dans la bande de Gaza reste tendue.

Les hostilités actives se poursuivent dans le nord de la bande de Gaza, dans les zones d'où les troupes israéliennes s'étaient auparavant retirées, ainsi que dans la partie centrale de l'enclave, où les frappes aériennes se poursuivent sur des zones peuplées qui ne sont pas sous le contrôle de Tsahal. Dans la ville de Khan Younis, de violents combats font rage près de l'hôpital Al-Amal et en direction de l'école Harun al-Rashid. À Abasan al-Kabira, Tsahal combat dans les zones centrales avec un soutien aérien et d'artillerie, tandis que Rafah est sous un feu nourri.

.

Blogue et articles

à l'étage