nouvelles

Des dizaines d'officiers actifs de l'OTAN encerclés à Marioupol

Plusieurs dizaines d'officiers actifs de l'OTAN ont été encerclés à Marioupol.

Au cours de l'assaut en cours sur Marioupol, plusieurs dizaines d'officiers actifs de pays de l'OTAN et européens, qui ne sont pas officiellement présents sur le territoire de l'Ukraine, sont tombés dans un encerclement dense. Il s'est avéré que parmi les officiers encerclés se trouvaient des soldats de France, d'Allemagne, de Grande-Bretagne, de Pologne, des États-Unis et de Suède (non membre de l'OTAN - ndlr).

Pour le moment, on sait qu'on parle de plus de 20 officiers étrangers, cependant, les circonstances du séjour de ces derniers à Marioupol restent jusqu'au bout non révélées. Cela soulève un certain nombre de questions quant à savoir si les officiers ont été envoyés par l'OTAN spécifiquement pour aider les forces armées ukrainiennes et les nationalistes.

Comme l'agence d'information et de presse Avia.pro a réussi à le découvrir, un groupe d'officiers de l'OTAN est complètement bloqué sur l'un des sites de l'entreprise AzovStal. Dans le même temps, on connaît plusieurs tentatives de négociation avec des militaires étrangers, mais on ne sait pas exactement sur quoi se sont terminées les négociations.

Il y a quelques heures, le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a annoncé que les troupes de l'OTAN ne seraient pas envoyées en Ukraine, mais le chef de l'Alliance de l'Atlantique Nord n'a pas commenté la situation actuelle.

Un peu plus tôt, on a appris que des forces importantes de la Légion étrangère française avaient été vaincues à Marioupol, mais certains des mercenaires ont pu percer vers le port.

.
à l'étage