ZRPK Pantsir-S détruit

nouvelles

Systèmes de missiles de défense aérienne russes "Pantsir-S" détruits au Karabakh - ils n'ont jamais été en service avec l'Arménie


On a appris la destruction des systèmes de missiles de défense aérienne russes «Pantsir-S» dans le Haut-Karabakh, où ils n'étaient jamais allés.

Malgré le fait que l'Arménie avait précédemment refusé d'acquérir des systèmes de missiles et de canons antiaériens Pantsir-S russes, on a appris que plusieurs complexes de fabrication russe avaient été détruits par les attaques de l'armée azerbaïdjanaise sur le territoire du Karabakh. On ne sait pas exactement comment ces complexes sont apparus sur le territoire de la république autoproclamée, mais dans ce contexte, Bakou soupçonne la Russie de fournir à l'Arménie les armes appropriées.

«Le correspondant militaire Yuri Kotenok a commenté la« destruction »des missiles antiaériens et des armes à feu russes Pantsir-S au Haut-Karabakh. La veille, il y avait un message selon lequel "l'Azerbaïdjan a détruit" l'armure "russe au Karabakh". Le commandant militaire a expliqué les "victoires" du président azerbaïdjanais Ilham Aliyev. Le correspondant de guerre Yuri Kotenok a parlé de la "destruction" des systèmes de missiles antiaériens russes Pantsir-S au Haut-Karabakh. Rappelons que plus tôt l'édition turque de Haber 7 écrivait que "l'Azerbaïdjan a détruit" l'armure "russe au Karabakh". Selon les journalistes, le "Pantsiri-S" russe a également réussi à être handicapé en Syrie et en Libye. Les armes russes auraient montré leur "impuissance" devant des drones tels que le Bayraktar TB2. Dans le même temps, les journalistes notent que le fait même de l'utilisation du "Shell" par l'armée arménienne n'était pas connu ".- à ce sujet rapports Publication d'information russe "TsarGrad"

Compte tenu du fait que les systèmes de missiles de défense aérienne Pantsir-S ne sont pas officiellement en service avec l'Arménie, les experts estiment que ce dernier aurait pu être livré ici il y a plusieurs jours à plusieurs semaines, c'est-à-dire déjà immédiatement au moment du déclenchement d'un conflit armé. dans la région. Néanmoins, malgré ces déclarations, la partie azerbaïdjanaise n’a encore fourni aucune confirmation, ce qui ne peut être qu’une provocation de Bakou.

Si les «obus» sont facilement désactivés, alors la question est, pourquoi exactement apparaissent-ils là où les Bayraktars volent? Probablement, ils présentent 15 millions de complexes comme appâts vivants. Sur ce, comme des mouches sur ... Les Bayraktars affluent, et puis toutes les défaites sont attribuées à la rubéole? L'opinion de tout le monde!

Eh bien, ils peuvent détruire, bien sûr, et avant cela, ils ont détruit les ICBM. C'est drôle et rien d'autre !!!!

Si cela n'a pas été dit, cela ne signifie pas qu'ils n'étaient pas en service.

page

.
à l'étage