nouvelles

En Biélorussie, des manifestants ont ouvert le feu depuis un hélicoptère


L'armée biélorusse a ouvert le feu sur la foule de manifestants depuis un hélicoptère.

Selon des sources biélorusses, lorsque les manifestants ont tenté d'appeler les autorités à un dialogue constructif, l'armée bélarussienne a reçu l'ordre de tirer sur les manifestants pour tuer - à ces fins, des hélicoptères du ministère biélorusse de la Défense ont été utilisés à partir desquels des munitions non létales (balles en caoutchouc) ont été tirées. Nous parlons de Novopolotsk, situé au nord de la Biélorussie.

Bien que la Biélorussie soit constamment confrontée à des situations similaires lors des élections présidentielles dans le pays, le fonctionnaire de Minsk utilise pour la première fois des méthodes aussi radicales. Les données sur le nombre de victimes restent inconnues, cependant, les réseaux sociaux et les messagers rapportent au moins 12 citoyens du pays touchés.

Il est à noter que depuis le troisième jour, Minsk accuse la Russie de manifestations spontanées dans le pays.De plus, des informations à ce sujet proviennent à la fois des chaînes de télévision publiques et du ministère des Affaires étrangères du Bélarus.

«Nous proposons de comprendre objectivement et émotionnellement ce qui se passe, comment et pourquoi se passe aujourd'hui en Biélorussie. Nous sommes prêts pour un dialogue constructif et, surtout, objectif sur ce sujet avec tous les partenaires étrangers. Nous sommes prêts à présenter des faits concrets irréfutables qui révèlent le contexte des événements actuels, y compris sur l'ingérence de l'étranger "- à ce sujet rapports "TASS", en référence aux représentants du ministère biélorusse des Affaires étrangères.

Il convient de préciser que plusieurs dizaines de citoyens russes ont été détenus au Bélarus au cours des deux derniers jours

Ils l'ont bien fait, car ce n'est plus une blague ce qu'ils font là-bas, mais je ne pense pas que ce soit vrai

page

.
à l'étage