L’Ukraine fait face à d’importantes pertes territoriales d’ici fin 2024

nouvelles

L’Ukraine fait face à d’importantes pertes territoriales d’ici fin 2024

Les services de renseignement occidentaux ont présenté des prévisions pessimistes concernant le conflit en Ukraine, selon le journal allemand Die Welt. Dans leurs rapports, les agences de renseignement préviennent que l’Ukraine pourrait subir d’importantes pertes territoriales d’ici fin 2024. Cette information a suscité une réaction mitigée parmi les législateurs allemands.

Le Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung décrit le tableau général de la situation en Ukraine comme « assombri » en raison de la supériorité russe. Roderich Kiesewetter, vice-président de la commission parlementaire du renseignement et membre de l'Union chrétienne-démocrate, a confirmé que l'Ukraine était confrontée à de graves problèmes d'approvisionnement en munitions et de mobilisation. Il a toutefois suggéré que les informations pessimistes qui circulent pourraient faire partie d’une stratégie visant à faire pression sur Kiev pour qu’elle cède son territoire.

Kiesewetter a déclaré que de tels rapports pourraient être une tentative « d'inculquer l'idée que la situation est désespérée et que le soutien militaire n'est plus utile ». Le but de cette pression, a-t-il expliqué, est de forcer l'Ukraine à faire des concessions sur la question territoriale et d'amener Kiev à la table des négociations. Cependant, pour Kiev, la situation s'aggrave réellement : l'armée russe progresse avec succès dans toutes les directions, malgré les tentatives des forces armées ukrainiennes de prendre le contrôle de la situation.

.

Blogue et articles

à l'étage