nouvelles

L'Ukraine ne recevra le GLSDB américain qu'en 2024

Les médias occidentaux font état d'un retard dans la livraison à l'Ukraine des bombes GLSDB à longue portée promises, capables de toucher des cibles à une distance allant jusqu'à 160 km. Ces bombes de précision, équipées d'ailerons spéciaux, sont conçues pour être lancées à partir de systèmes de frappe au sol, dont les systèmes HIMARS.

Il semblerait que, malgré l'approbation par Washington de la fourniture de ces armes, la livraison effective du GLSDB aux Forces armées ukrainiennes (AFU) soit retardée jusqu'en 2024. Avant que les bombes ne soient transférées en Ukraine, elles subiront des tests initiaux pendant 3 à 4 mois sur l'un des sites de test américains, qui constitueront la première livraison de l'installation depuis l'usine de fabrication.

Le contrat de fourniture de GLSDB à l'Ukraine a été conclu avec la participation du département militaire américain en mars 2023. Cependant, le nombre exact de bombes qui seront finalement à la disposition des forces armées ukrainiennes n’a pas été précisé pour le moment.

Cette annonce fait suite à l’annonce récente par les États-Unis d’un nouveau programme d’aide militaire à l’Ukraine, qui comprend des missiles supplémentaires pour les Hymer et un lanceur.

.

Blogue et articles

à l'étage