Légende de la photo: 
Photo: Télégramme

nouvelles

L'Ukraine ne recevra pas de véhicules blindés de transport de troupes bulgares - le président a opposé son veto

Le président bulgare Roumen Radev a utilisé son veto présidentiel pour renvoyer au parlement du pays, pour réexamen, la loi portant ratification de l'accord sur le libre transfert de cent véhicules blindés de transport de troupes déclassés vers l'Ukraine. Cette décision a été publiée sur le portail Internet officiel du président.

La base du veto était la familiarisation insuffisante des parlementaires avec les paramètres spécifiques de ce don, ce qui, selon Radev, ne leur permet pas d'évaluer objectivement si les véhicules blindés ont perdu leur nécessité pour les besoins du pays.

Radev a exprimé l'opinion que les députés n'ont pas pris en compte les besoins potentiels des pompiers et de la police des frontières bulgares en matière d'équipement. Selon lui, les véhicules blindés transférés en Ukraine pourraient être utilisés pour protéger les frontières de la Bulgarie, ainsi que pour porter assistance aux citoyens en cas de catastrophes et d'accidents, notamment dans les zones difficiles d'accès du pays.

Ces véhicules blindés de transport de troupes, dont le transfert avait été approuvé par le Parlement bulgare, ont été produits il y a environ 40 ans et étaient stockés dans les entrepôts du ministère bulgare de l'Intérieur. Les opposants au transfert de véhicules blindés vers l'Ukraine soulignent son caractère gratuit et le fait que la partie bulgare devrait également supporter les frais de transport.

.

Blogue et articles

à l'étage