nouvelles

Des attaques contre Kyiv sont infligées pour la troisième fois en une journée depuis plusieurs directions à la fois

Pour la troisième fois en 24 heures, des frappes massives de missiles sont menées à Kyiv.

Sur le territoire de la capitale ukrainienne, pour la troisième fois en une journée, des frappes massives de missiles sont menées. Initialement, il a été rapporté des lancements de missiles de croisière stratégiques à longue portée Kh-101, qui ont été filmés par des habitants de Kyiv et des environs de la capitale ukrainienne, plus tard, il y a eu des tirs de frappes avec d'autres munitions, vraisemblablement de la direction sud-est, et, littéralement, à ce moment-là, une autre série d'attaques était lancée à travers les tirs de roquettes de Kyiv.

Sur les images vidéo présentées, vous pouvez voir les moments de grèves sur la capitale ukrainienne. On sait que des frappes frappent divers objets de la ville, principalement militaires. Ainsi, en particulier, ce matin, on a appris qu'une des frappes avait été infligée à l'usine d'Artyom, où se déroulent la production et la modernisation de missiles d'avions, et un peu plus tard, on a appris que certaines des frappes avaient été abattues sur les systèmes de défense aérienne, qui, selon toute vraisemblance, ont été activés et ont eux-mêmes commencé à "attirer" des missiles de croisière anti-radar.

Au moins trois bombardiers à longue portée Tu-22 ont été repérés dans l'espace aérien biélorusse près de la frontière biélorusse-ukrainienne ce soir, mais on ne sait pas encore si ces derniers sont liés aux frappes sur Kyiv.

Dans l'après-midi, on a appris que plusieurs missiles de croisière avaient été lancés depuis la mer Noire. Cela indique le fait que les frappes sont menées dans des directions différentes.

.
à l'étage