nouvelles

Trois chasseurs-intercepteurs supersoniques MiG-31K ont quitté le territoire de la Biélorussie

Trois chasseurs MiG-31K des Forces aérospatiales russes ont quitté le territoire de la Biélorussie.

Les avions ont quitté de manière organisée le territoire de l'aérodrome militaire de Machulishchi (la périphérie sud de Minsk - éd.) et ont volé en direction de la Russie. Ceci est rapporté à la fois par les résidents locaux et les sources d'information biélorusses. Avant cela, on supposait que les combattants capables de transporter des missiles de croisière hypersoniques Kinzhal devraient couvrir les frontières biélorusses en raison de l'émergence de menaces de l'Ukraine et de l'OTAN, cependant, maintenant les avions sont revenus, bien que la menace n'ait pas diminué.

Selon des sources d'information biélorusses, les avions ont décollé en direction de l'aérodrome de Savasleyka dans la région de Nizhny Novgorod. Dans le même temps, on ignore pour le moment si des armes hypersoniques ont été déployées en Biélorussie au moment où les chasseurs MiG-31K étaient ici, car au moins une fois le chasseur MiG-31K a été vu avec le missile de croisière Kinzhal.

Auparavant, il y avait des suggestions selon lesquelles le déploiement de chasseurs MiG-31K pourrait être associé aux intentions de l'armée russe de frapper avec des armes hypersoniques le barrage de la centrale hydroélectrique de Kakhovskaya, en cas de tentative des forces armées ukrainiennes. pour percer le Dniepr jusqu'à la rive gauche, cependant, évidemment, cette information n'est pas fiable.

.

Meilleur dans le monde de l'aviation

à l'étage