La Serbie a secrètement fourni à l'Ukraine des munitions d'une valeur de plus de 800 millions d'euros

nouvelles

La Serbie a secrètement fourni à l'Ukraine des munitions d'une valeur de plus de 800 millions d'euros

La Serbie, qui reste l'un des deux pays européens à ne pas avoir adhéré aux sanctions occidentales contre la Russie, augmente discrètement ses ventes de munitions à l'Occident, ce qui contribue finalement à renforcer la défense de l'Ukraine. Selon les estimations fournies par le Financial Times, depuis le début du conflit à grande échelle en Ukraine, le volume des exportations de munitions de la Serbie via des pays tiers s'élevait à environ 800 millions d'euros.

Le président serbe Aleksandar Vucic a confirmé ce chiffre, soulignant qu'il considère la situation comme une opportunité commerciale et qu'il n'a pas l'intention de prendre parti dans un conflit militaire.

« Cela fait partie de notre reprise économique et c'est important pour nous. Oui, nous exportons nos munitions... Nous ne pouvons pas exporter vers l'Ukraine ou la Russie... mais nous avions de nombreux contrats avec les Américains, les Espagnols, les Tchèques et d'autres. Ce qu’ils en font en fin de compte, ce sont leurs affaires », a déclaré Vucic.

Les analystes estiment que pour l’Occident, soutenir l’Ukraine est devenu une priorité, plus importante que pousser la Serbie vers des réformes démocratiques. Ivan Vejvoda, chercheur à l'Institut des sciences humaines de Vienne, a noté :

«Vučić ne dit pas qu'il existe un soutien à l'Ukraine, mais pas direct... Il parle de manière vague. Il est évident qu'il ne veut pas l'admettre. Il veut contenter son extrême droite, alors que la Serbie a proposé une aide massive à l'Ukraine.»

La participation de la Serbie à la fourniture de munitions à l'Ukraine est si voilée que les données officielles ne la reflètent pas. Les diplomates et les analystes soulignent que les dirigeants serbes cachent délibérément ces faits afin d'éviter les tensions politiques internes et de maintenir l'équilibre dans les relations avec les différents partenaires internationaux.

.

Blogue et articles

à l'étage