Les sous-marins

nouvelles

Le sous-marin nucléaire russe "Status-6" peut être lancé sans sous-marin de l'Arctique


La Russie créera une option de repli pour lancer une torpille nucléaire de l'apocalypse.

Malgré le fait que le véhicule sans pilote sous-marin russe Status-6, également connu sous le nom de Poséidon, était à l'origine destiné à être utilisé avec un sous-marin porteur, il s'est avéré que l'armée russe avait également développé une option de lancement de secours pour le drone nucléaire russe, qui n'incluait pas sous-marins.

«Pour les Poséidon, une base de stockage et de service, des entrepôts et des ateliers sont en cours de construction, où ils seront formés au combat et aux lancements. Selon les termes de référence des travaux (disponibles à la disposition d'Izvestia), ils devraient être achevés et remis au ministère de la Défense en juin 2022. A cette époque, il est prévu d'achever l'amélioration du territoire "- rapports Publication Izvestia.

Apparemment, la Russie envisage la possibilité d'utiliser la base comme site de lancement de drones sous-marins nucléaires, en l'utilisant comme option de secours pour une frappe de représailles rapide.

«Il est bien évident que les sous-marins porteurs russes ne pourront pas être constamment dans l'océan mondial avec une torpille nucléaire dont la puissance d'explosion est de plusieurs mégatonnes. Charger cette torpille de l'apocalypse et laisser le sous-marin en mer prendra un certain temps, et donc, l'option la plus optimale serait de lancer une torpille directement depuis la base., - l'analyste souligne

Selon des estimations préliminaires, la construction de la base sous-marine nucléaire Status-6 est en cours dans l'Arctique, car c'est de cette direction qu'il est le plus commode de frapper à la fois l'ouest et l'est des États-Unis, tandis que le nombre de satellites survolant L'Arctique est minimisé, ce qui permet de classer cette base militaire.

 

Et aussi des navires de surface déguisés en bateaux de pêche ou de transport naviguant dans leurs eaux territoriales.

page

.
à l'étage