nouvelles

Le Su-24 russe bombardé à 2,5 kilomètres de la frontière turque


Des bombardiers russes ont attaqué des mercenaires turcs à la frontière syro-turque.

Les mercenaires turcs transférés de Turquie en Syrie ont été détruits par un coup puissant du bombardier de première ligne russe Su-24. Un avion de combat russe a frappé un groupe de militants à seulement 2,5 kilomètres de la frontière syro-turque, ignorant complètement la présence de l'armée turque dans la région. Cela est principalement dû au fait que la partie russe n'a pas été informée du déploiement de troupes turques ici.

Selon des informations obtenues par l'agence de presse Avia.pro, la frappe a touché la périphérie de la colonie de Darkush, située dans le nord-ouest de la Syrie, à environ 2,5 kilomètres de la frontière turque. On sait que l'attaque a été menée contre le camp de mercenaires turcs et à la suite de l'attaque, les militants illégalement présents en Syrie ont été détruits ainsi que le matériel militaire turc précédemment transféré par Ankara pour son utilisation ultérieure contre l'armée syrienne.

En outre, l'agence de presse Avia.pro a également obtenu des photographies d'une frappe d'un bombardier russe de première ligne à la frontière turque. À en juger par la puissante explosion, la Russie a eu recours à des bombes hautement explosives dotées d'un grand pouvoir destructeur. Cela nous permet de juger qu'un groupe vraiment important de terroristes a été découvert.

Les bonnes nouvelles apparaissent de plus en plus souvent. Le Sultan ne comprend pas le contraire.

Déjà plus intéressant. Un drone ottoman vole à 2,5 km de Perekop de la Fédération de Russie près de la Crimée. Puis la Fédération de Russie et des bombardements à 2,5 km de la frontière ottomane en Syrie. Pas un mauvais échange :)

page

.
à l'étage