nouvelles

Le missile hypersonique russe "Zircon" a reçu une protection "furtive"


L'ennemi ne pourra pas détecter le missile hypersonique russe Zircon - il s'est avéré être "invisible".

Le plus récent missile hypersonique Zircon basé sur la mer de Russie s'est avéré unique non seulement en termes de capacités techniques et de puissance de combat, mais également en termes de protection contre les contre-mesures ennemies. Ainsi, selon les données qui sont apparues à la disposition d'Avia.pro, les installations radar situées face à la trajectoire de vol du missile russe ne peuvent tout simplement pas le détecter tant que les cibles ne sont pas touchées, ce qui rend le missile pratiquement invulnérable.

Selon les données présentées, une caractéristique clé de la technologie "furtive" utilisée dans le missile de croisière russe "Zircon" est la formation d'une couche de plasma à la surface du missile, en raison de sa vitesse de vol de 10 mille km / h, résultant en des radars situés frontalement par rapport à la trajectoire de vol du missile, ils ne verront tout simplement pas leur cible - théoriquement, seuls les radars qui seront dirigés vers la fusée par l'arrière pourront la détecter.

En d'autres termes, le missile de croisière hypersonique russe Zircon est aujourd'hui l'un des types d'armes les plus meurtriers, qui non seulement ne peuvent pas être protégés même avec des systèmes modernes de défense aérienne / de défense antimissile, mais même le missile ne peut pas être détecté, d'autant plus qu'à partir du moment où lancer jusqu'à ce que la cible soit touchée, moins de 10 minutes s'écouleront.

"Zircon a reçu une protection furtive ...". Dumber est difficile à trouver. Peut-être que lorsqu'un objet vole à une vitesse hypersonique, un nuage de plasma se forme autour de lui, qui ne réfléchit pas, mais absorbe les ondes radar du radar?!

La seule question est de savoir si les systèmes optiques auront le temps de réagir) Quelle est la vitesse de la boule de plasma? Va voir juste avant de frapper.

Vous avez lu les commentaires et vous êtes heureux - c'est le nombre d'experts! Seulement je me souviens du même eksPerdy a écrit: "Oui, ce sont tous des dessins animés", "Oui, cela ne peut pas être", en général, les chiens aboient et la caravane se déroule comme il se doit.

D'accord, nous avons attrapé Zircon avec des optiques, mais comment l'abattre?

Quelle absurdité. Il existe des systèmes de guidage optique. Une telle boule de plasma est une cible facile pour de tels systèmes. Et puis il y a des systèmes de détection de neutrons très efficaces.

Je pense que personne ne pourra plus répondre à cette question.

Elle n'a rien reçu de nouveau. On sait depuis longtemps qu'à des vitesses hypersoniques, il y aura du plasma sur le nez de l'appareil, il bloque / filtre / déforme les signaux radio - à la suite de quoi l'appareil est incapable de communiquer avec les stations au sol. Ceux. il y aura des interférences qui interfèrent avec la détection de l'appareil (missile).

Eh bien, oui ... la couche de plasma brouille la réponse du signal radio de balayage, à peu près de la même manière que les "nouveaux" matériaux ... Il y a cependant plusieurs problèmes,
1. En dessous d'un kilomètre, une telle protection mange bien, beaucoup, et l'efficacité est très faible ... bien qu'ils aient trouvé une solution, ils ne savent tout simplement pas ...
2. Elle-même "brille". Ceux. avec la disponibilité de certains moyens, il peut être trouvé ...
Certes, cela n'annule pas son application possible. Incl. du point de vue d'un générateur haute fréquence de bruit "blanc" ... Quant au cas particulier ... Enfin ... je ne sais pas ... des objets à grande vitesse dans des couches denses de l'atmosphère sont TOUJOURS entourés d'un nuage de plasma ...) C'est vrai, contrairement à nos adversaires, on sait en quelque sorte les gérer ....) Du moins c'est indiqué sur l'exemple du module "Vanguard" ...
Quelque chose comme ça ... En principe, cela est connu depuis longtemps, mais comment cela sera appliqué ...

il reste à demander à d'éventuels opposants probables s'il en est ainsi ou de la propagande

page

.
à l'étage