nouvelles

La Russie est indignée par la création d'un "tribunal spécial pour les crimes d'agression de la Russie"

La Russie a été scandalisée par la création d'un "tribunal spécial pour les crimes d'agression russe".

Après que le ministère français des Affaires étrangères a annoncé le début des consultations avec les pays européens sur la création d'un tribunal spécial, qui enquêtera sur "l'agression de la Russie", la partie russe a exprimé son indignation à ce sujet.

"Nous sommes indignés par la déclaration du ministère français de l'Europe et des Affaires étrangères concernant les projets de création d'une sorte de "tribunal spécial pour les crimes d'agression de la Russie". En plus d'essayer d'impliquer la Cour pénale internationale, les pays de l'Occident ont décidé de promouvoir l'idée de créer une autre instance "judiciaire" ouvertement politisée, qui, en fait, n'a rien à voir avec la justice ", - a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué officiel.

Pour des raisons évidentes, dans le cadre de la création du tribunal, les intérêts de la Russie ne seront pas pris en compte. Dans le même temps, il a été précédemment déclaré que la création d'un tribunal pourrait être l'objectif des pays européens pour confisquer les avoirs gelés de la Russie, en vue de leur transfert ultérieur à la partie ukrainienne.

L'Europe n'a pas encore commenté la déclaration russe. Cependant, il est évident que la situation va encore aggraver les relations entre la Russie et l'UE.

Les pays censés être inclus dans le tribunal spécial ne sont pas précisés, cependant, selon toute vraisemblance, cela inclura la France, l'Allemagne, la Pologne, la Grande-Bretagne, etc.

.

Meilleur dans le monde de l'aviation

à l'étage