La Russie se sécurisera du nord

nouvelles

La Russie se sécurisera du nord


Le département militaire russe est en train d'installer un réseau de stations radar «Resonance-N» dans l'Arctique, et 5 radars de ce type y opéreront d'ici la fin de l'année.

Selon les données disponibles, d'ici la fin du deuxième trimestre de cette année, la station radar déployée sur Novaya Zemlya en 2019 sera mise en alerte, 2 autres stations seront allumées d'ici la fin de l'année - la quatrième à Zapolyarny et le cinquième à Gremikha. Les premier et deuxième radars sont déjà en alerte dans les zones du peuplement d'Indiga et de la péninsule de Kanin Nos.

Il est indiqué que la station radar de Zapolyarny, installée à 30 km de la frontière avec la Norvège, assurera un contrôle total sur les territoires septentrionaux de la Norvège et de la Finlande. L'ensemble du réseau de la station radar «Résonance», réparti dans l'Arctique, couvrira la direction nord.

Auparavant, on savait que "Resonance-N" pouvait détecter des missiles balistiques et de croisière, des cibles hypersoniques avec une vitesse de vol allant jusqu'à Mach 20 et des avions supportant la technologie furtive. La station peut détecter, reconnaître et désigner des cibles pour des cibles aérodynamiques aériennes à une distance de 600 km, pour des cibles balistiques - jusqu'à 1200 km, à une altitude allant jusqu'à 100 km. Les RLDS sont capables de fonctionner dans une plage de température assez large de -70 à +50 degrés Celsius.

.
à l'étage