nouvelles

Le lanceur des missiles AGM-88 utilisés par l'Ukraine n'est en service que dans deux pays - Israël et les États-Unis

Les seuls pays disposant de lanceurs au sol pour les missiles AGM-88 sont Israël et les États-Unis.

Dans le cadre d'une étude détaillée de la situation avec la découverte de fragments du missile anti-radar de croisière AGM-88 dans la région de Kherson, les médias du Moyen-Orient ont rapporté qu'un complexe de lancement de missiles de ce type depuis le sol existe réellement - Israël est son propriétaire. Dans les années 70-80, avec l'aide des installations israéliennes de Keres, l'armée israélienne a pu lancer des missiles anti-radar AGM-78, cependant, dans le contexte du remplacement des missiles AGM-78 par des missiles AGM-88, l'installation pourrait être amélioré.

Entre autres choses, en 2018, on a appris qu'un lanceur expérimental de missiles de ce type avait été créé aux États-Unis - ce dernier est conçu pour être utilisé à la fois sur terre et en mer et peut être placé dans un conteneur maritime conventionnel.

Ce fait indique que la fusée AGM-88, dont les fragments ont été retrouvés sur le territoire de la région de Kherson, aurait pu être tirée non seulement par des avions, mais également par une installation au sol.

Pour le moment, il n'y a pas de commentaires officiels concernant les frappes de missiles AGM-88, que ce soit de la part des forces alliées ou de Kyiv, ce qui a soulevé de nombreuses questions quant à savoir si les États-Unis ont eu recours à des attaques depuis l'espace aérien ukrainien en utilisant leur propre avion.

.
à l'étage