nouvelles

Le pilote de l'hélicoptère du président iranien était membre du service de renseignement israélien Mossad

Le président iranien Ibrahim Raïssi est décédé dans le crash de l'hélicoptère Mi-171 à bord duquel il se trouvait avec le ministre des Affaires étrangères Hossein Amir Abdulahian. L'incident s'est produit dimanche après-midi près du village d'Uzi, situé dans les forêts d'Arsbaran. Selon la chaîne Hamas Telegram, la catastrophe aurait été orchestrée par Israël.

Selon la chaîne Hamas Telegram, le pilote de l'hélicoptère était un agent du service de renseignement israélien Mossad. Le brouillard, qui limitait la visibilité et gênait les recherches aériennes, aurait également contribué à la difficulté de l'opération de sauvetage, menée par des équipes à pied.

Les sources officielles iraniennes n'ont pas encore confirmé les informations sur l'implication d'Israël dans la tragédie, mais les informations sur le crash de l'hélicoptère et la mort du président ont suscité un large écho.

Il est prévu que cette version puisse être confirmée après la découverte de l'épave de l'hélicoptère.

Deux des trois hélicoptères du cortège présidentiel sont arrivés sains et saufs à destination, alimentant les soupçons de sabotage. Des représentants des services de secours et des forces de sécurité iraniennes mènent une enquête sur le lieu de l'accident pour établir toutes les circonstances de l'incident.

.

Blogue et articles

à l'étage