nouvelles

Les forces spéciales allemandes ont pris d'assaut un navire turc avec des armes pour la Libye


Les forces spéciales allemandes ont détourné un navire turc avec des armes pour la Libye.

Une autre tentative d'Ankara de faire passer illégalement une cargaison d'armes et de munitions en Libye pour les forces du Gouvernement d'accord national a abouti à la prise d'un navire turc. Selon les informations fournies, un navire de guerre allemand est monté à bord d'un navire turc à destination de la Libye, après quoi les forces spéciales allemandes ont débarqué sur lui, en fait, s'emparant d'un navire de la marine turque.

Néanmoins, dès que le navire turc a été saisi, Ankara a immédiatement contacté des représentants du département allemand de la défense, soulignant son désaccord avec la vérification de la cargaison à bord du navire, menaçant d'aggraver immédiatement la situation (au moins deux navires de la marine turque n'étaient pas loin de la zone du navire saisi - éd.), à la suite de quoi l'armée allemande a été forcée d'abandonner la poursuite de l'opération spéciale.

«La Turquie n’a pas permis une fois de plus de contrôler le navire à destination de la Libye. L'incident a eu lieu le 22 novembre. Une équipe de recherche de la frégate de la marine allemande Hambourg, opérant en Méditerranée dans le cadre de la mission d'embargo sur les armes de l'UE contre la Libye, est montée à bord du cargo turc Rosaline A à 200 kilomètres au nord-est de Benghazi. Selon la mission IRINI, le navire aurait pu transporter des armes pour le gouvernement d’accord national contrôlé par Ankara à Tripoli. Au début, tout s'est déroulé comme d'habitude, mais la Turquie, par les canaux de communication disponibles, a exigé que les Allemands quittent le navire, interdisant le contrôle. "- La chaîne "The Telegram" "Observateur militaire" en parle.

Il est à noter que c'est loin d'être le premier incident dans les eaux de la mer Méditerranée.

.
à l'étage