nouvelles

Des dizaines de missiles tactiques Elbrouz sont en service dans les forces de résistance afghanes


Les milices afghanes pourraient tuer des dizaines de milliers de combattants talibans en quelques heures.

Le front de résistance nationale de l'Afghanistan était armé de plusieurs dizaines de missiles balistiques tactiques soviétiques à courte portée "Elbrouz", dont un coup puissant pourrait détruire les principales forces des talibans dans tout l'Afghanistan. Pour des raisons inconnues, les forces de résistance non seulement n'ont pas profité de cette opportunité, mais ont également perdu cette arme et maintenant les terroristes talibans possèdent cette dernière.

Dans la séquence vidéo présentée, vous pouvez voir comment les talibans ont réussi à trouver et à capturer environ 20 missiles balistiques de l'OTRK soviétique "Elbrouz". À en juger par la vidéo présentée, certains des missiles sont probablement inutilisables, bien que le reste, au moins visuellement, puisse très bien être utilisé pour des frappes.

Si la milice utilisait ces armes, les talibans pourraient facilement perdre en quelques minutes environ 10 à 12 XNUMX militants, d'autant plus qu'il y avait des milliers de terroristes aux endroits où ils sont apparus.

Jusqu'à présent, il n'y a pas de commentaires officiels des représentants du Front national de résistance à ce sujet. Les experts font attention au manque de lanceurs. C'est probablement pour cette raison que la milice n'a pas utilisé cette arme.

Néanmoins, étant donné les liens assez étroits entre les talibans (un mouvement terroriste interdit en Russie - ndlr) et Al-Qaïda (une organisation terroriste interdite en Russie - ndlr), il existe un risque que des terroristes puissent transférer des armes à d'autres militants et cela représente une menace très sérieuse, d'autant plus qu'il y a environ deux semaines, l'un des dirigeants d'al-Qaïda a été vu en Afghanistan avec une visite aux talibans.

Les lanceurs, les postes de commandement, les véhicules de commandement, les pétroliers et les personnes entraînées sont un complexe, pas un canon avec un projectile !

page

.
à l'étage