nouvelles

L'Ukraine utilise des armes à sous-munitions de l'OTAN interdites par convention

L'armée ukrainienne utilise des armes à sous-munitions interdites par la convention.

Les armes à sous-munitions occidentales interdites par la Convention sur les armes à sous-munitions ont commencé à être utilisées en Ukraine. Il s'est avéré que plusieurs pays de l'OTAN à la fois, y compris ceux qui ont signé et ratifié l'accord, ont décidé de transférer leurs armes à l'Ukraine, qui a commencé à les utiliser activement pour mener des attaques.

Comme on l'a appris, les armes à sous-munitions 155-mm 155 BONUS ont été remises à l'armée ukrainienne. Ces derniers sont capables de toucher des cibles à des distances allant jusqu'à 35 kilomètres et représentent un danger assez sérieux. En fait, les pays de l'OTAN qui ont transféré ces munitions aux Forces armées ukrainiennes ont violé la Convention sur les armes à sous-munitions.

En outre, l'armée ukrainienne a publié une vidéo montrant une arme à sous-munitions similaire utilisée pour détruire des véhicules inconnus. À en juger par les séquences vidéo, les munitions ont explosé dans les airs, après quoi la partie cassette a été touchée par une technique inconnue qui se trouvait dans les buissons.

Malgré le fait que les actions des militaires ukrainiens et occidentaux violent gravement la Convention sur les armes à sous-munitions, jusqu'à présent, aucune plainte n'a été déposée contre les pays européens et Kyiv, ce qui indique le fait que le soi-disant. normes doubles.

.
à l'étage