nouvelles

Le «coton» le plus puissant du port de Beyrouth a été comparé à Hiroshima. Vidéo


Le «coton» de Beyrouth a été comparé au bombardement d'Hiroshima.

L'explosion la plus puissante qui a tonné dans la capitale libanaise, que plusieurs médias ont déjà qualifiée de «coton puissant», s'est avérée si destructrice qu'elle a été ressentie par les Libanais à une distance de plusieurs dizaines de kilomètres. Après l'apparition des premières séquences vidéo de la scène sur le réseau, le soi-disant «serviteur» a été comparé aux conséquences d'Hiroshima.

 

 

Sur les images vidéo présentées, vous pouvez voir qu'après une petite explosion initiale et un incendie qui a commencé, une détonation de 2700 tonnes d'ammonium et, selon certains rapports, d'explosifs militaires s'est produite, à la suite de laquelle une énorme vague a été destructrice à une distance de 2 kilomètres, et à cause du "champignon" formé il a même été comparé à une explosion nucléaire miniature.

 

 

Pour le moment, une mauvaise nouvelle vient de Beyrouth - à la suite de l'incident, au moins six mille personnes ont souffert, cependant, la cause exacte de l'incident est inconnue. Selon les experts, la cause de la détonation pourrait être un facteur extérieur, en particulier, les FDI sont soupçonnées, puisque le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a évoqué le port de Beyrouth il y a quelques jours seulement, qualifiant cette partie du Liban de menace.

Fait remarquable, ils ont refusé de commenter les informations sur la frappe israélienne à Tel Aviv.

Israël tue des terroristes. Et cela aide les gens honnêtes.

Mmm ... Pas capable ... Et qui a couvert les avions de passagers? Soyez en vous assiégé avec des tranchées de tous les côtés ... Le Seigneur Jésus-Christ vous a été révélé en premier, mais le dernier vous le recevrez ... Il reste sept troubles jusqu'en 2028, c'est le moment pour vous.

Israël tue d'abord, puis offre de l'aide aux survivants. Cela a toujours été et le sera.

Israël n'est pas capable d'une telle méchanceté. Bien que les Libanais pacifiques n'aiment pas Israël, ils ne sont pas des ennemis. Le seul ennemi est le Hezbalah. Il n'est donc pas nécessaire de mentir qu'Israël est derrière cela. Au contraire, Israël a offert son aide. Et les hôpitaux israéliens recevront ce soir les blessés de Beyrouth.

page

.
à l'étage