Escalade RAPI

nouvelles

La mission de l'OSCE accuse la LPR d'avoir violé les accords sur le Donbass


La mission de l'OSCE a accusé la RPL d'escalader les tensions dans le Donbass.

Malgré le fait que les forces armées ukrainiennes ont violé les accords et capturé l'un des membres de la mission d'observation de la République populaire de Louhansk, l'OSCE a décidé de ne pas y prêter une attention particulière. Ils ont accusé les milices de la LPR d'aggraver la situation dans le Donbass, démontrant dans leur rapport de nombreuses violations des accords entre les républiques autoproclamées et l'Ukraine. On parle notamment du déploiement de trois obusiers en première ligne.

Selon le rapport de l'OSCE, le 24 septembre, trois 152 mm ont été aperçus près du village de Novy. obusiers "Jacinthe". Les positions de ces derniers ont été soigneusement camouflées, mais des images de drones ont révélé leur localisation. Selon la mission d'observation de l'OSCE, de telles actions de la LPR constituent une violation directe.

Les représentants de la République populaire de Louhansk ne commentent pas ces accusations et le rapport officiel de l'OSCE.

Dans le même temps, la mission d'observation de l'OSCE ignore pour des raisons inconnues le bombardement régulier des territoires des républiques populaires autoproclamées de Lougansk et de Donetsk, le déploiement supplémentaire d'armes lourdes des forces armées ukrainiennes et la violation de l'espace aérien de la DPR et LPR par des drones de frappe, sans oublier l'enlèvement inédit d'un officier LPR qui faisait partie de la mission d'observation...

Ils ont permis à l'Ukraine de voler un représentant de la LPR et ont été immédiatement accusés d'« escalader le conflit ». Bien, que puis-je dire? C'est leur essence et ils ne seront pas différents...

page

.
à l'étage