Chars turcs

nouvelles

Ministère de la Défense de la Fédération de Russie : des groupes armés illégaux en Syrie amènent des unités militantes et des véhicules blindés au front


Les djihadistes soutenus par la Turquie se préparent à une offensive massive contre l'AAS et les positions russes en Syrie.

Le Centre pour la réconciliation des parties belligérantes (CPVS) du ministère de la Défense de la Fédération de Russie en Syrie a signalé que des militants soutenus par la Turquie et des groupes armés illégaux se préparent à de nouveaux affrontements avec l'armée syrienne et planifient des attaques contre les territoires et les installations contrôlés. par l'armée russe. Comme il ressort des informations fournies, pour le moment, sur l'ensemble du territoire de la province syrienne d'Idlib, d'importants détachements de militants et de véhicules blindés peuvent être vus pénétrer dans les zones de désescalade, ce qui indique que la trêve entre les djihadistes et les L'armée syrienne, qui a duré un peu plus d'un an, n'est plus valable.

Des représentants du ministère de la Défense de la Fédération de Russie signalent près de 40 attaques par jour par des militants contre la position de la CAA.

« Dans la zone de désescalade d'Idlib, 38 attaques ont été enregistrées depuis les positions du groupe terroriste Jabhat al-Nosra (un groupe terroriste interdit en Fédération de Russie - ndlr). Selon les moyens de contrôle objectif, des groupes armés illégaux dans la partie sud de la zone de désescalade d'Idlib transfèrent des militants et des véhicules blindés vers la zone des colonies de Saan et Majdaliya de la province d'Idlib. Selon le commandement des forces gouvernementales syriennes, le nombre d'attaques menées par des militants de groupes terroristes de la zone indiquée contre les positions des forces armées syriennes en direction de Rueiha, Jubas et Saraqab a fortement augmenté. », - a déclaré dans le message du département russe de la défense.

L'activité des terroristes a considérablement augmenté après que l'armée russe a mené une opération spéciale unique en Syrie, détruisant le chef du groupe terroriste Hayat Tahrir al-Sham (interdit sur le territoire de la Fédération de Russie - éd.).

ans pour trois cents réserves

Et nous n'avons plus de missiles ?

page

.
à l'étage