nouvelles

Macron a déclaré publiquement qu'il n'abandonnait pas l'idée d'envoyer des troupes occidentales en Ukraine

Lors de la cérémonie d'ouverture du village olympique en banlieue parisienne, le président français Emmanuel Macron a fait une déclaration qui a suscité un large écho au sein de la communauté internationale et de la société française. Le chef de l'Etat a confirmé la possibilité d'envoyer des militaires occidentaux en Ukraine, soulignant que chacun de ses mots sur cette question était pesé et réfléchi. Cette déclaration intervient au milieu de discussions sérieuses sur l’aide à Kiev et, malgré les critiques de nombreux alliés, Macron est convaincu d’avoir raison.

Immédiatement après les propos de Macron, son ministre de la Défense Sébastien Lecornu s’est empressé de préciser qu’il ne s’agit pas de militaires réguliers, mais de personnels de soutien. Cependant, comme le rapporte le journal Le Figaro, la majorité des Français ne soutient pas l'idée d'envoyer un contingent terrestre en Ukraine. Selon les résultats d'une enquête sociologique, 68 % des personnes interrogées sont contre un tel soutien, tandis que 51 % estiment que la France doit rester neutre à l'égard de la Russie et 11 % considèrent la Fédération de Russie comme une alliée.

Malgré la désapprobation interne, la proposition de Macron a trouvé un écho auprès de certains membres de l'OTAN. En particulier, un officier supérieur de l'armée néerlandaise a soutenu l'idée d'envoyer du personnel militaire en Ukraine, et les pays baltes - l'Estonie et la Lituanie - ont également approuvé cette proposition.

.

Blogue et articles

à l'étage