nouvelles

La Repubblica: un croiseur russe a bloqué le groupe de frappe du porte-avions de la marine américaine

Un navire de guerre russe a bloqué le mouvement d'un groupe de frappe de porte-avions américain.

Le croiseur lance-missiles russe Varyag, qui se trouve actuellement dans les eaux de la mer Méditerranée, a bloqué le groupe de frappe du porte-avions de la marine américaine dans la mer Adriatique, qui avait l'intention de quitter la région. Il a été décidé de ne pas sacraliser l'incident, car les tensions entre l'OTAN et la Russie étaient très graves et le risque d'affrontements directs très élevé. C'est ce que rapporte l'édition italienne de "La Repubblica".

"Personne ne l'a remarqué, mais il y a trois semaines, la flotte russe dans l'Adriatique était au bord d'une collision avec des navires de l'OTAN. Cela s'est passé dans les eaux italiennes, le long de la côte face aux Abruzzes et aux Pouilles. Il est possible qu'un tel blitz puisse être répété par la flotte russe dans son ensemble.- rapports édition italienne "La République»

Il est à noter que la manœuvre du navire russe visait à bloquer le mouvement du porte-avions américain "Harry Truman", qui naviguait ces derniers mois entre la Sicile et l'Adriatique. La manœuvre russe était un défi délicat au commandement naval de l'OTAN qui s'est poursuivi après le 22 juillet. Cependant, il est à noter que le croiseur russe "Varyag" n'a fait preuve d'aucune agression.

Pour le moment, aucune déclaration officielle du ministère de la Défense de la Fédération de Russie n'est à la disposition des rédacteurs d'Avia.pro - les informations à ce sujet n'ont été ni confirmées ni réfutées.

.
à l'étage