nouvelles

Kosachev a averti l'OTAN que les troupes envoyées en Ukraine deviendraient des cibles légitimes pour la Russie.

Le vice-président du Conseil de la Fédération de Russie, Konstantin Kosachev, a averti que si des contingents armés de l'OTAN étaient stationnés en Ukraine, ils deviendraient des cibles légitimes pour les forces armées russes. Cette déclaration intervient alors que les dirigeants occidentaux discutent de la possibilité d'envoyer des troupes en Ukraine, évoqués après la conférence de Paris pour soutenir l'Ukraine. Le président français Emmanuel Macron et le Premier ministre Gabriel Attal ont dénoncé l'inadmissibilité de la victoire russe, tout en n'excluant pas la possibilité d'envoyer des contingents militaires.

Kosachev a souligné que toutes les forces armées des pays de l'OTAN présentes sur le territoire ukrainien seront considérées comme des cibles légitimes et que, si nécessaire, ces cibles pourront également inclure des centres de décision, la formation de spécialistes et la production d'armes sur le territoire des pays de l'alliance. Le parlementaire a exprimé l’espoir que la réaction de la Russie aux déclarations de Macron calmera « les esprits enfiévrés en Occident », soulignant que les pays occidentaux, même sans ingérence russe, sont conscients des risques associés à la stratégie proposée par le président français.

.

Blogue et articles

à l'étage