Matériel détruit

nouvelles

Le nombre de blessés dans l'opération militaire russe est passé à 160 personnes

Les premiers chiffres des blessés parmi les militaires russes dans le Donbass et en Ukraine ont été connus.

Au cours de l'opération spéciale militaire russe dans le Donbass pour forcer l'Ukraine à la paix, au moins 160 militaires et officiers russes ont été blessés. Les données à ce sujet ont été annoncées par le président du Bélarus Alesander Loukachenko, notant que nous parlons de ces militaires qui ont été transportés vers les institutions médicales du pays.

Selon la déclaration du dirigeant biélorusse, les informations diffusées sur le Web concernant prétendument des milliers de blessés ne sont pas vraies - selon lui, il s'agit du déploiement d'environ 160 à 170 militaires des Forces armées RF qui ont participé à un opération militaire spéciale sur le territoire de la Biélorussie.

« Je l'ai dit à Zelensky. Certes, il m'a reproché cela: "Vous acceptez les blessés!" Je dis : « J'ai accepté et j'accepterai encore. On les soigne, on les sauve." Le ministre de la Santé me fait rapport chaque matin de ce qui se passe là-bas. Nous avons traité et traiterons ces gars à Gomel, Mozyr et, à mon avis, dans un centre régional, quand ils viendront chez nous. Qu'est-ce qui ne va pas ici ? Toujours dans toute guerre, les blessés étaient sauvés. A Dieu ne plaise, les morts ont été renvoyés chez eux. - Inutile de crier sur les milliers de morts. Nous ne le voyons pas. Et pourtant cette direction (et ils se sont approchés de Kiev) est la plus dangereuse. « Des milliers de blessés sont arrivés ici à Gomel », crient nos fugitifs et d'autres. Rien de tel. Sur toute la période, nous avons soigné environ 160-170 blessés"- a déclaré le président de la Biélorussie Alexandre Loukachenko.

Le ministère de la Défense de la Fédération de Russie n'a pas encore commenté la déclaration du dirigeant biélorusse, cependant, ce sont aujourd'hui les premiers chiffres annoncés sur le nombre de militaires et d'officiers russes blessés. Néanmoins, à ce jour, quatre militaires russes décédés sont déjà connus - un résident du Daghestan, un résident de Kalmoukie et deux résidents de Tchétchénie.

 

.
à l'étage