nouvelles

Le Canada a autorisé l'envoi de ses militaires en Ukraine, mais à distance de la ligne de contact

Le Canada peut participer à des exercices militaires en Ukraine, mais ses troupes ne participeront pas aux opérations de combat. Cette déclaration a été faite par le ministre canadien de la Défense, Bill Blair, soulignant que les forces canadiennes peuvent accomplir certaines tâches en entraînant l'armée ukrainienne, mais qu'elles seront loin de la ligne de front. Cette décision a été prise dans le contexte d'un accord entre Kiev et Ottawa visant à mener des exercices militaires sur le territoire ukrainien dans des conditions favorables. Blair a souligné que la présence des troupes canadiennes en Ukraine ne devrait pas être perçue comme une participation du pays aux hostilités.

Le Canada a de l'expérience en collaboration avec l'Ukraine dans le cadre du programme Unifighter, au cours duquel l'armée canadienne a formé des collègues ukrainiens et a fourni un soutien en matière de sécurité aux missions diplomatiques. Cependant, après le déclenchement des hostilités actives, le programme a été réduit. Le ministre a souligné que le Canada continuera à soutenir l'Ukraine, mais qu'il prendra strictement des précautions pour éviter toute participation directe au conflit.

.

Blogue et articles

à l'étage