nouvelles

Les F-35 israéliens manquent deux fois leurs cibles devant le Premier ministre et le ministère de la Défense israéliens

Les avions de combat israéliens F-35 ont raté leurs cibles à deux reprises devant Naftali Benet et les dirigeants de Tsahal.

Une tentative de l'armée israélienne de démontrer la capacité de leurs avions de combat à frapper des cibles au sol s'est soldée par de vives critiques de l'armée de l'air israélienne. Il s'est avéré que deux chasseurs F-35 de l'armée de l'air israélienne étaient censés toucher une cible au sol sous la forme d'un canon d'artillerie remorqué et d'un tracteur militaire, mais aucun des deux avions n'a pu frapper avec succès. A en juger par les lieux d'impact, ni le canon ni le camion n'ont subi de dommages critiques, bien que ce dernier, dans le cas d'une utilisation réelle, aurait bien pu être endommagé par des éclats d'obus.

Sur la séquence vidéo présentée, vous pouvez voir le moment des frappes d'entraînement des avions de combat israéliens. Le Premier ministre israélien Naftali Benet et la direction des Forces de défense israéliennes (FDI) ont personnellement observé les frappes, cependant, ces dernières n'ont dû être surprises que de manière négative - le premier avion a raté sa cible d'environ 5 à 6 mètres, tandis que les munitions , tirées par le deuxième chasseur F-35 ne sont même pas entrées dans le cadre de l'opérateur qui tirait - un échec, selon diverses estimations, pourrait atteindre 8 à 10 mètres.

L'armée israélienne, malgré les demandes des médias locaux, a refusé de commenter un si faible niveau de ferrage pour les pilotes israéliens, cependant, la situation indique que l'armée de l'air israélienne n'est absolument pas préparée à travailler même sur des cibles fixes, sans parler du fait que dans dans le cas d'une utilisation réelle au combat, les chasseurs auraient été simplement détruits par les systèmes de défense aérienne.

.
à l'étage