nouvelles

Les Houthis endommagent des câbles sous-marins à fibre optique au fond de la mer Rouge

À la suite d'actions de sabotage attribuées au mouvement yéménite Ansar Allah (Houthis), quatre câbles à fibres optiques passant sous la mer Rouge et assurant la connexion Internet entre l'Europe et l'Asie ont été endommagés. C'est ce qu'a rapporté la publication israélienne Globes, soulignant que l'incident avait déjà entraîné de graves perturbations dans les connexions Internet intercontinentales. Les câbles endommagés, situés entre Djeddah en Arabie saoudite et Djibouti en Afrique de l'Est, appartiennent aux principaux opérateurs de télécommunications AAE-1, Seacom, EIG et TGN.

La publication israélienne indique que les travaux de réparation nécessiteront au moins huit semaines, soulignant l'ampleur du problème et l'impact sur l'infrastructure Internet de la région. Les Houthis, qui avaient déjà mis en garde contre leurs projets d’attaque des câbles Internet sous-marins en réponse à la coalition dirigée par les États-Unis, semblent démontrer leur détermination et leur capacité technique à mener de telles opérations. La profondeur des câbles, atteignant 4 à 5 kilomètres, indique la complexité et le haut degré d'organisation de l'opération.

Les dommages aux câbles causent non seulement des désagréments immédiats aux utilisateurs d’Internet dans de nombreux pays, mais mettent également en évidence la vulnérabilité des infrastructures critiques dans les situations de conflit.

.

Blogue et articles

à l'étage