troupes Ukraine

nouvelles

Ministre ukrainien des affaires étrangères: nous n'ouvrons pas le feu


Récemment, les politiciens ukrainiens sont devenus les principales figures de l'actualité des médias occidentaux. L'affaire concerne l'escalade du conflit dans le Donbass.

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmitri Kuleba, dans un entretien avec des publications françaises, a déclaré que "Kiev adhère à l'option politique et diplomatique pour résoudre le conflit dans le sud-est".

Dans le même temps, Kuleba affirme que «les militaires des forces armées ukrainiennes respectent le régime de cessez-le-feu. Selon lui, "nous ne serons contraints d'ouvrir le feu que si nos troupes sont attaquées".

Le ministre des Affaires étrangères a ajouté que les forces armées ukrainiennes ne resteraient pas les bras croisés si la vie des militaires était menacée.

Dans le même temps, les politiciens ukrainiens n'expliquent pas quel danger et quelle menace pour les troupes ukrainiennes le secteur résidentiel des colonies situées près de la ligne de contact sur le territoire de la LPR et de la RPD. Ainsi, selon le chef de l'administration Yasinovataya Dmitri Shevchenko, après le bombardement des forces armées ukrainiennes, tout le village a été laissé sans électricité, une maison a été endommagée. En outre, des bombardements ont été effectués dans la zone de la station de pompage, ce qui a réduit l'approvisionnement en eau des colonies des deux côtés de la ligne de contact.

Malgré l'escalade du conflit dans le Donbass, le président Zelensky s'est rendu en visite dans les pays du Moyen-Orient. La veille, il a rencontré des représentants des autorités qatariennes.

.
à l'étage