combattant de france

nouvelles

La France entend apporter une assistance aux forces armées ukrainiennes en cas d'offensive dans le Donbass


Des combattants français prêts à attaquer le Donbass - Zelensky est allé discuter de l'aide française.

Malgré le fait que la France prône activement la stabilisation de la situation dans le Donbass, on a appris les intentions de l'armée française de fournir une assistance aux forces armées ukrainiennes en cas d'offensive contre les républiques populaires autoproclamées.

Pour le moment, il y a des informations selon lesquelles la France est prête à fournir une assistance militaire ukrainienne comme moyen d'aviation de combat, mais il n'y a pas encore de confirmation officielle de cette information.

Néanmoins, la publication a appris que le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy s'était rendu de manière inattendue en France juste pour discuter de cette question avec le dirigeant de ce pays Emmanuel Macron.

Pour le moment, la situation dans le Donbass est très tendue, d'autant plus que les plus grandes forces des forces armées ukrainiennes se trouvent ici, et des armes supplémentaires, ce qui indique que Kiev envisage de lancer une offensive - selon les données disponibles à l'information portail Avia, l'offensive de l'armée ukrainienne est prévue pour la seconde quinzaine d'avril.

Les experts attirent l'attention sur le fait que si la France veut rejoindre les forces armées ukrainiennes, la Russie prendra certainement des mesures pour protéger la région.

Vous voyez "Slava" tout n'est pas mesuré en dollars, même si certains sont prêts à tout pour hryvnia ..))
Le dollar est maintenant dans la réserve nationale de la Russie - 35% des autres devises. Ce sera bientôt 12% ...
L'essentiel, ce sont les priorités nationales! (Au fait, les États-Unis ont toujours la même politique)

après le premier coup dans le Donbass 1 $ - 1000 roubles)))

Ouais, on dirait que M. le Président a oublié sa botte russe à Paris? Gloire à Souvorov !!! Vous avez probablement oublié Napoléon aussi?

Voici ce que je peux dire sur l'auteur, l'expert du canapé, et en général, ne comprend rien à ces questions! Après une frappe sur le Donbass, les Français se transformeront automatiquement en agresseurs, car ils tirent sur des civils dans le Donbass, ce qui signifie que les pays qui soutiennent le Donbass vont frapper ces combattants et croyez-moi, personne n'aura le temps de s'envoler! Eh bien, et les Français ne font pas cela quand l'auteur ne fait que dire des bêtises!

Invité, l'OTAN ne sera jamais prête pour la guerre, et surtout pas pour ses propres intérêts.
La structure même du recrutement dans les Forces Armées et la gestion des services arrière ne correspond pas techniquement au niveau de confrontation avec quelqu'un de plus fort que l'Egypte.
Mais la clé ici, ce sont les objectifs étrangers dans la guerre et la perspective de coûts élevés.

Outre la sympathie et les conseils inutiles, l'OTAN n'est pas prête à s'engager ouvertement dans une guerre.

C'est héréditaire ...

vos tombes abondent également, partout dans le monde.

"Selon les données disponibles sur le portail d'information Avia, l'offensive de l'armée ukrainienne est prévue pour la seconde quinzaine d'avril."
Avez-vous un cosaque envoyé à l'état-major général des forces armées d'Ukraine?
Ou Klimov vous a ouvert cette nouvelle dans le pub?

Oui, l'Ukraine, tout comme l'Arménie, regardera longtemps vers le ciel et attendra l'aide promise de la France, bien que personne n'ait encore rien promis à l'Ukraine, mais la France a officiellement promis l'Arménie et elle n'a pas attendu.

À la poursuite de "... il y avait 23 citoyens français en captivité soviétique ..."

il y a un cimetière français près de Sébastopol, et il y en a pas mal dans la Mère-Russie à Moscou. Il apparaîtra également dans le Donbass.

absurdité cependant! ce qu'ils écrivent est TOUJOURS MUDDY!

Je vais juste le dire! HA! HA! HA!

Les réalités sont que M. Emanuel Macron, étant dans le bureau du président de la France, veut vraiment être un homme politique de premier plan et même LEADER, sinon du monde, puis de l'Europe, sans ambiguïté, et ses tentatives pour entrer partout ne sont pas surprenantes, ainsi que l'incohérence des plans initiaux, tels que le garant des «accords de Minsk» - «0» réactions à l'introduction de l'équipement lourd des forces armées ukrainiennes et aux bombardements. Eh bien, d'accord - "Minsk" et si naturellement ne garantissait rien, mais si "l'inquiétude" concernant les actions dans le Donbass se traduit par des actions, alors les Forces armées de la Fédération de Russie accepteront légalement cela comme l'Agression de la France, avec tous les "salutations" pour leurs pilotes, que ce sera à notre grand regret - nous nous souvenons du "Normandie Niemen" et n'avons pas considéré la France comme hostile.

page

.
à l'étage