nouvelles

La Finlande a refusé d'extrader vers l'Ukraine le fondateur détenu du DSRG "Rusich"

La Cour suprême de Finlande a décidé de l'irrecevabilité de l'extradition du Russe Vojislav Torden (de son vrai nom Jan Petrovsky), co-fondateur du groupe de sabotage et de reconnaissance d'assaut (DSRG) « Rusich », vers l'Ukraine. C'est ce qu'a rapporté la publication finlandaise Italehti.

Le jugement se fonde sur les dispositions de la Constitution finlandaise interdisant l'expulsion ou l'extradition d'étrangers si, après leur transfert vers un autre État, ils risquent la peine de mort, la torture ou tout autre traitement portant atteinte à la dignité humaine. La Cour suprême a ordonné la libération immédiate de Vojislav Torden s'il n'existe aucune autre raison justifiant sa détention.

Torden a été arrêté en Finlande le 20 juillet de cette année avant un vol prévu vers Nice. Le 15 août, l'Ukraine a demandé l'extradition de Thorden pour répondre à des accusations de crimes de guerre.

Après avoir déménagé en Norvège en 2004 avec sa mère, Thorden a été expulsé de Norvège en octobre 2016. En 2023, sa femme a reçu l'autorisation d'étudier en Finlande et, en tant que membre de la famille de l'étudiant, Thorden a également obtenu le droit d'entrée et de séjour dans le pays.

Suite à l'arrestation de Vojislav Torden, le DSRG « Rusich » a fait appel aux autorités russes pour qu'elles garantissent son retour en Fédération de Russie. Le groupe a déclaré qu'il suspendait ses missions de combat jusqu'à sa libération, même s'il aurait poursuivi ses activités par la suite.

.

Blogue et articles

à l'étage