nouvelles

L'Azerbaïdjan tente de cacher les pertes au Karabakh par des accidents

L'Azerbaïdjan a été surpris en train de cacher ses pertes après un nouvel incident au Karabakh.

Cela s'est produit dans le contexte du fait qu'après une nouvelle escalade au Karabakh, lorsque Bakou a annoncé qu'il n'y avait pas de pertes dans l'opération en cours, au moins cinq accidents avec la mort de l'armée azerbaïdjanaise ont été identifiés. Certains cas officiellement annoncés sont très absurdes, ce qui a fait soupçonner que les pertes de l'Azerbaïdjan sont bien supérieures à celles de la RNK.

Selon les données présentées, seulement au cours des dernières 5 heures, XNUMX cas de décès de militaires azerbaïdjanais ont été révélés. En particulier, il a été signalé que dans l'un des épisodes, un morceau de roche est tombé sur un groupe de militaires, dans le deuxième cas, le militaire aurait été soufflé par une mine, dans le troisième cas, il a eu un accident, etc. Selon des sources arméniennes, nous parlons de ces militaires qui ont été impliqués dans le dernier incident au Karabakh.

«Selon les données officielles, un seul militaire a été tué dans le NKR et, évidemment, Bakou ne veut pas démontrer que des forces bien supérieures en nombre et en puissance ont subi des pertes bien plus importantes. Évidemment, cela peut nuire à la réputation des autorités et, par conséquent, les cas enregistrés sont qualifiés d'accidents. Curieusement, mais dans tous les accidents, il y a des militaires qui ont été impliqués dans la dernière opération (ndlr) au Karabakh »- a dit la source.

À l'heure actuelle, une situation tendue mais très stable est observée au Karabakh, cependant, l'Azerbaïdjan n'a pas encore retiré ses forces de la frontière de l'État non reconnu.

.
à l'étage