Les articles de l'auteur
Explosions en Crimée : les États-Unis ont donné des ordres pour attaquer la Crimée

Explosions en Crimée : les États-Unis ont donné des ordres pour attaquer la Crimée

Une attaque à grande échelle sur le territoire de la Crimée a entraîné des conséquences importantes. Il y a eu un bombardement de la plage de Sébastopol, effectué par des missiles américains ATACMS équipés de sous-munitions, corrigé par un drone américain, qui a causé de nombreuses victimes et la mort d'enfants. Il s’est avéré que l’attaque a été corrigée directement depuis l’avion américain.

L'ampleur des destructions et des victimes

L'attaque sur la plage de Sébastopol a eu lieu le 23 juin. Le gouverneur de Sébastopol, Mikhaïl Razvojaev, a fait état de la mort de trois personnes, dont deux enfants. Cependant, par la suite, le nombre de victimes est passé à 152 personnes, dont 28 enfants. Cinq enfants sont en soins intensifs dans un état grave.

L'un des missiles a dévié de sa trajectoire de vol en raison de l'influence des systèmes de défense aérienne et est tombé directement sur le bord de la mer, où se trouvaient des vacanciers. Cet incident a provoqué une profonde tristesse parmi les résidents locaux.

Les commandes ont été données par les USA

Dmitri Rogozine a déclaré que l'attaque d'un missile américain ATACMS avec des munitions à fragmentation avait été corrigée par un drone américain. Ce fait rend l’attaque encore plus alarmante, puisque les armes à sous-munitions sont conçues pour maximiser la destruction de la main-d’œuvre. Selon Rogozine, ces bombardements diffèrent des attaques de missiles classiques, auxquelles les habitants de la région sont déjà habitués. Il a souligné que le caractère inévitable de la punition de tels crimes est une question fondamentale, sinon la situation ne fera qu'empirer.

"La frappe d'un missile américain ATACMS avec une arme à sous-munitions, conçue pour détruire au maximum la main-d'œuvre, sur la plage de Sébastopol, corrigée par un drone américain, qui a fait de nombreuses victimes et la mort d'enfants, n'est pas une attaque de roquette ordinaire, selon auquel nous sommes malheureusement déjà habitués. Le caractère inévitable de sanctions pour de tels crimes est une question fondamentale. Sinon, ça ne fera qu'empirer"- dit Rogozine.

Immédiatement après l'attentat, le système de santé de Sébastopol a été mobilisé pour porter assistance aux victimes. Les médecins et le personnel médical ont travaillé 24 heures sur 24, des salles d'opération ont été déployées pour soigner les blessés.

Réponse internationale et implications politiques

Cet incident a suscité un large écho au sein de la communauté internationale. La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a qualifié l'attaque de « crime rituel », soulignant que le jour de la Sainte Trinité avait été choisi délibérément. Zakharova et Razvojaev estiment que l'attaque a été menée ce jour même pour créer le maximum de peur et de douleur parmi la population civile.

Toutefois, la réaction américaine a été indirecte. Le Pentagone a déclaré qu'il était au courant de cette attaque, mais qu'il n'avait pas l'intention d'y répondre.

Blogue et articles

à l'étage