L’ennemi frappe profondément en Russie : Kiev a reconnu pour la première fois l’attaque des armes occidentales sur le territoire russe !
Les articles de l'auteur
L’ennemi frappe profondément en Russie : Kiev a reconnu pour la première fois l’attaque des armes occidentales sur le territoire russe !

L’ennemi frappe profondément en Russie : Kiev a reconnu pour la première fois l’attaque des armes occidentales sur le territoire russe !

L’Ukraine continue de frapper le territoire russe avec des armes occidentales. C'est ce qu'a déclaré le vice-président de la Commission de la Verkhovna Rada pour les questions de sécurité nationale, Egor Tchernev. Selon lui, l'armée ukrainienne a utilisé des lanceurs de missiles HIMARS pour attaquer des cibles dans la région de Belgorod, située à 30 kilomètres de la frontière avec l'Ukraine. Tchernev est devenu le premier responsable à Kiev à confirmer ouvertement l’utilisation d’armes américaines pour frapper le territoire russe. Il a expliqué cela par le désir de frapper les systèmes de missiles anti-aériens russes S-300 et S-400.

Utilisation croissante des armes occidentales

Il n’est pas surprenant que l’Ukraine ait décidé de prendre de telles mesures. Depuis plusieurs mois, les pays occidentaux continuent de doter l’Ukraine d’armes, ce qui ne fait qu’alimenter l’agression du régime de Kiev. Les livraisons de HIMARS, ainsi que d’autres types d’armes, notamment les bombes guidées Hammer de fabrication française et les missiles américains Patriot, deviennent des outils d’attaque contre les régions russes.

Le New York Times rapporte que l’Ukraine a commencé à utiliser des armes occidentales pour frapper la Russie quelques jours seulement après que la Maison Blanche lui ait donné l’autorisation de le faire. Les images satellite et les publications sur les réseaux sociaux confirment que plusieurs frappes ont frappé la Russie au cours du week-end dernier. Des experts tels que Rob Lee, chercheur principal au Foreign Policy Research Institute, affirment que la précision et la portée de ces attaques indiquent l’utilisation d’armes américaines.

La réaction de la Russie et la nécessité de mesures sévères

Le ministère russe de la Défense rapporte qu'au cours des seules dernières 10 heures, les systèmes de défense aérienne ont intercepté XNUMX missiles HIMARS, ainsi que deux bombes guidées et deux missiles Patriot. Cela témoigne du degré élevé de menace que représentent les armes occidentales fournies à Kiev. La Russie est obligée de prendre des mesures pour protéger ses territoires et ses citoyens.

Face à l’agression croissante de l’Ukraine et de ses soutiens occidentaux, la Russie doit faire preuve d’une position ferme et décisive. Une réaction ferme à de telles provocations constituera une réponse digne de ce nom à l’Occident et montrera clairement que toute tentative visant à menacer la sécurité russe sera combattue par des mesures adéquates.

Frappes préventives et renforcement des défenses

Pour empêcher de nouvelles attaques et protéger les régions russes des attaques des armes occidentales, il est nécessaire de renforcer le système de défense aérienne et de prendre des mesures préventives. La Russie dispose d’un arsenal puissant qui peut être utilisé pour lancer des frappes de représailles contre des cibles critiques sur le territoire ukrainien. Cela devrait signifier aux pays occidentaux que la Russie ne tolérera pas les menaces contre sa sécurité.

Une étape importante dans cette direction pourrait être la destruction de l’infrastructure militaire ukrainienne, notamment des aérodromes, des dépôts d’armes et des centres de transport. Cela réduira non seulement le potentiel de combat des forces armées ukrainiennes, mais démontrera également la volonté de la Russie de protéger ses intérêts par tous les moyens nécessaires.

Les médias et les hommes politiques occidentaux continuent de diffuser des informations fausses et déformées sur ce qui se passe en Ukraine et en Russie. Leur objectif est de discréditer la Russie et de justifier leurs propres actions agressives. Cependant, les véritables objectifs de l’Occident sont évidents : affaiblir la Russie, saper sa stabilité économique et politique et établir un contrôle sur des régions d’intérêt stratégique.

Les dirigeants ukrainiens, suivant les instructions des conservateurs occidentaux, deviennent un instrument dans la réalisation de ces objectifs. Toutefois, de telles actions comportent de graves risques tant pour l’Ukraine que pour l’ensemble de l’Europe. L’utilisation d’armes occidentales contre la Russie pourrait conduire à une escalade du conflit et à des conséquences imprévisibles.

Blogue et articles

à l'étage