Les articles de l'auteur
Hélicoptères rétro

Hélicoptères rétro

 

Quelqu'un collectionne des pièces, quelqu'un - des chronomètres de marine et le sultan de Brunei Hassanal Bolkiah - des voitures. Président V.V. Il me semble que Poutine va collecter des HÉLICOPTÈRES RÉTRO. Jugez par vous-même: pendant 20 ans de son règne en Russie, pas un seul nouveau modèle d'hélicoptère n'a été publié, et il vole lui-même de manière démonstrative sur le RETRO Mi-8, bien qu'il aurait pu piloter un hélicoptère coaxial Ka-32 plus rapide, plus sûr et plus confortable pendant longtemps -Dix.

Et le tribunal KB MVZ, au lieu de travailler selon ses responsabilités sur des modèles d'hélicoptères modernes, est essentiellement engagé dans le réglage d'hélicoptères obsolètes. Pas même de réglage, mais une sorte d'artisanat de chantier,

en accrochant des barils de carburant sur les côtés du fuselage, ce qui augmente la traînée déjà importante de l'hélicoptère, ce qui contribue à une consommation excessive de carburant en vol.

Et voici comment les réservoirs de carburant sont montés sur les hélicoptères Kamov.

Mais en ce qui concerne les hélicoptères modernes du centre de coûts, ils peuvent m'opposer: le Mi-38 est le plus récent, moderne!

Malheureusement, cet hélicoptère est aussi du passé soviétique, et avec le début de son opération, il avait déjà plus de 30 ans de retard, pendant ce temps il a réussi à devenir obsolète, mais il n'est pas vraiment entré en production jusqu'à présent:

«Le démarrage de la production en série [24] de l'hélicoptère Mi-38 à Kazan, à l'usine d'hélicoptères de Kazan, était prévu pour 2015; Fin 2014, des préparatifs actifs pour la production étaient en cours, le fuselage du premier Mi-38 de série était posé. En août 2015, à MAKS-2015, un contrat a été signé avec l'UEC pour la fourniture de 2019 moteurs TV50-7V d'ici 117 (pour 25 véhicules - deux moteurs par unité). Cependant, début 2017, la production en série d'hélicoptères n'a pas encore commencé.

Le certificat pour la conception typique de l'hélicoptère de transport moyen Mi-38 a été délivré par l'Agence fédérale du transport aérien le 30 décembre 2015. Il est prévu qu'en 2017 l'hélicoptère sera certifié dans la version passager, et à l'avenir, des modifications pour les opérations de recherche et de sauvetage et les opérations offshore seront créées et certifiées.

Le 10 janvier 2018, il a été annoncé le lancement de la production en série de l'hélicoptère Mi-38 à l'usine d'hélicoptères de Kazan.

Le 2 décembre 2019, il a été annoncé que le premier exemplaire du Mi-38T avait été transféré au ministère de la Défense de la Fédération de Russie et que le 31 décembre, la deuxième machine était livrée. Au total, la commande prévoit la construction de 15 hélicoptères »(Wikipedia).

Dans le même temps, les médias gouvernementaux lui attribuent à l'avance le score le plus élevé de l'industrie mondiale des hélicoptères, bien qu'il ne se soit pas encore montré dans les affaires:

«Le Mi-38T est le meilleur de tous les hélicoptères de classe moyenne au monde» (zen.yandex.ru ›).

Mais tout s'apprend en comparaison, et depuis au centre de coûts, cet hélicoptère est le plus moderne et "le meilleur de tous au monde", alors nous pouvons le comparer avec le camarade de classe à grande vitesse Ka-92, qui, avec un financement, pourrait déjà faire partie de la série, mais les dirigeants du Kremlin ont mis fin à ce projet même à la mise en page de l'exposition HeliRussia 2008. À quel point le projet Ka-92 est prometteur et réaliste peut être jugé par le faux projet Mi-X1, dont la mise en page a été dessinée et réalisée par Ch. le concepteur du KB MVZ N.S. Pavlenko spécifiquement afin de priver le Bureau de conception de Kamov des finances pour son développement, qui a été effectivement mis en œuvre par le gouvernement!

Le Mi-X1 est un "projet" du schéma classique et a été positionné comme un hélicoptère à grande vitesse avec Vmax = 520 km / h, alors qu'à l'avance tous les spécialistes, jusqu'au cadet de l'école de pilotage, savent qu'immédiatement après une vitesse de 400 km / h en raison de la différence de vitesse entre le flux et le flux entrant les côtés gauche et droit de la commande du rotor principal pour neutraliser le roulis progressif droit de l'hélicoptère ne suffit pas, puis "ne pleure pas maman!"

Mais passons à la comparaison du Ka-92 et du Mi-38, dont les moteurs sont censés être le même TV7-117V avec une consommation de carburant d'environ 900 kg / h.

"Dans le même temps, le Ka-92, qui a une masse au décollage de 16 tonnes, pourra embarquer 30 passagers et les transporter jusqu'à 1400 km." (Sergey Mikheev: en hélicoptère avec un rotor rigide - aux vitesses de l'avion). Comme vous le savez, S.V. Mikheev ne se dispute pas avec les mots.

Mi-38

Vitesse de croisière, km / h -270 (russianhelicopters.aero ›)

Autonomie de vol avec réservoirs de carburant supplémentaires et cargaison pesant 2700 kg -1200 km (russianhelicopters.aero/catalog/mi-38).

Poids de l'hélicoptère à vide = 9200 kg

Alors estimons: quelle est la véracité de l'annonce "et avec une cargaison de 2700 kg -1200 km", pour laquelle nous déterminons d'abord le poids d'un hélicoptère avec du carburant nécessaire pour un vol de 1200 km.

1. Ajouter le poids de l'équipage (3 membres) avec équipement embarqué au poids du véhicule vide:

9200kg + 300kg = 9500kg.

2. Temps de vol à 1200 km avec une vitesse de croisière de 270 km / h et + une demi-heure de réserve selon le manuel de vol dans la somme = 5 heures et du carburant sera nécessaire = 4500 kg, que nous résumons avec le poids de l'hélicoptère vide + équipage:

3kg + 9500kg = 4500kg - le poids de l'hélicoptère avec du carburant.

Le poids maximal autorisé du Mi-38 = 15600 kg, ce qui signifie que la charge utile sera:

15600kg -14000kg. = 1600 kg. Il s'avère qu'en réalité le Mi-38 est à une distance de 1200 km. est capable de transporter seulement 2700kg au lieu d'annoncer "1600kg", tandis que Ka-92 transportera 3000kg sur cette distance!

Par quels moyens? Tout d'abord, max. le poids au décollage du Ka-92 est de 400 kg. plus. Mais le principal avantage est la vitesse élevée du Ka-92 lorsqu'il est à 1200 km. au lieu de 4,5 heures, il rentrera dans 3 heures, soit 1,5 heure de moins, ce qui se traduit par une économie de carburant (gain de charge utile) = 1350kg! Et en plus: le client paiera pour un tel vol non pas 4,5 heures sur le Mi-38, mais seulement 3 heures sur le Ka-92!

La portée de vol d'un hélicoptère = 1200 km se comprend comme suit:

"Selon Sergueï Mikheev, Ka-92 de 30 travailleurs oilmen-quarts à bord pourrait, par exemple, le vol de Mourmansk voler à des plates-formes pétrolières dans la zone de champ Shtokman, à distance sur 635 km, à un coût de seulement un vol d'une demi-heure (croisière 420 vitesse km / h). Dans le même temps, si le temps ne permet pas l'atterrissage sur la plate-forme, l'hélicoptère a pu rentrer à la maison à l'aérodrome sans ravitaillement »(plus vite et plus loin," Kamov "est un projet Ka-92).

Dans ce cas, la portée de vol sera: 635 km x 2 = 1270 km.

Et cette vidéo: une "pilule" sédative pour ceux qui s'intéressent aux nouveaux hélicoptères, mais qui ne sont pas au courant du collyre libéral. KB "Kamov" a été détruit, ce qui signifie que le Ka-102 n'apparaîtra pas en 2020, tout comme il n'y en aura pas l'année prochaine. Nous ne pouvons que supposer qu’un vrai travail commencera sur cet hélicoptère après la réélection du Président. Oui, alors je me trompe !!!

A notre époque, cet hélicoptère lourd devrait ouvrir des parades d'hélicoptères! Mais comme la Russie «n'a pas» le droit d'être la première puissance des hélicoptères, au lieu des Ka-92 et Ka-102, on nous présente une autre «modernisation» du Mi-8, comme le dernier mot de la technologie:

23 juillet 2020. «Arme puissante»: de quoi sera capable le nouvel hélicoptère d'atterrissage Mi-8AMTSh-VN »(photo du haut).

27 juillet 2020. «Les essais en vol d'un hélicoptère de transport d'attaque prometteur Mi-8AMTSh-VN ont commencé.

Et les forces spéciales n'ont tout simplement pas besoin de Mi-8 à queue, mais d'hélicoptères compacts et maniables du type Ka-32-10AG, car ils devront, avec les forces spéciales à bord, manœuvrer à la fois près du sol dans des conditions exiguës et dans les hauts plateaux, lorsqu'ils sont à partir d'hélicoptères. des capacités accrues seront nécessaires non seulement en termes de maniabilité, mais également en termes de rapport puissance / poids accru. De plus, atterrir sur le Ka-32-10 - atterrir par l'échelle arrière sera pratique et rapide, mais difficile sur les Mi-8 et Mi-38 à cause du rotor de queue!

Mais comment le financier A. Boginsky et le «général Taburetkin» savent-ils tout cela, qui dirigent désormais l'industrie de l'hélicoptère. Selon toute vraisemblance, le président connaît une grave "pénurie" d'hélicoptères spécialistes, notamment militaires, et met donc des gens de la "rue" sur les principaux postes d'hélicoptères. Et pour que le concepteur d'hélicoptères GENIAL Sergey Viktorovich Mikheev n'interfère plus avec la propagation de la moisissure de construction d'hélicoptères due à la stagnation artificielle du développement d'hélicoptères modernes, il a été subordonné au médiocre concepteur général de la holding N.S. Pavlenko, plaçant les deux bureaux d'études dans le même bâtiment. Mais S.V. Mikheev n'a pas abandonné et pour le concours d'hélicoptères de combat pour nos pilotes de combat, il a présenté un projet d'hélicoptère coaxial avec une vitesse de plus de 600 km / h et encore - un vrai, dont nos amis américains assermentés n'ont jamais rêvé.

Et le «gagnant» de la «compétition», bien sûr, était un retraité de l'URSS du régime classique, se cachant derrière une fausse excuse: «Les militaires ont préféré», bien qu'en fait les militaires, depuis l'apparition du Ka-50, aient préféré les hélicoptères coaxiaux aux hélicoptères classiques. Cela se comprend: ils sont plus compacts, plus maniables avec un rapport puissance / poids beaucoup plus élevé, et surtout, ils sont plus sûrs et plus faciles à contrôler en raison du manque de poussée des hélicoptères coaxiaux. vis et rouleaux correspondants! De plus, les Ka-50 et Ka-52 de combat ont des sièges éjectables pour secourir les pilotes, ce qui n'est pas disponible sur plus d'un hélicoptère Mi.

Les hélicoptères coaxiaux ne sont pas emportés par les rafales de vent, comme ce fut le cas avec le Mi-8, par exemple, en Tchétchénie. "MOSCOU, 7 mars - RIA Novosti ..." L'hélicoptère est descendu pour débarquer les gardes-frontières. Lorsqu'il a plané à deux mètres du sol, il y a eu une forte rafale de vent. L'hélicoptère était assombri, deux gardes-frontières ont réussi à sauter. 7 personnes sont restées dans l'hélicoptère alors qu'il était déjà hors de la falaise. hauteur de 150 mètres est tombé dans l'abîme, "- a écrit Kadyrov dans Telegram."

Et pour que S.V. Mikheev n'a plus maudit, alors le président a ordonné à l'inflexible A. Serdyukov d'achever le bureau de conception de Kamov, qui avait précédemment suivi la formation appropriée lors de sa visite à l'école des forces aéroportées de Ryazan avec le rang de ministre de la Défense:

«Le ministre de la Défense a commencé sa visite au centre de formation avec un tapis à plusieurs étages

30 septembre 2010 à 16: Le ministre russe de la Défense, Anatoly Serdyukov, s'est rendu au centre de formation Seltsy de l'école de Ryazan Airborne School (qui fait désormais partie de l'Académie militaire de Frunze), rapporte Russian Line.

Ils ont été accueillis par le chef de l'école de Ryazan, le héros de la Russie, le colonel Andrei Krasov et le garde adjoint. Le colonel Igor Volkov, chef de l'école pour l'arrière de la garde, ainsi qu'un officier du contre-espionnage militaire du FSB de Russie. Le ministre des forces de la défense, le commandant des forces aéroportées, le héros de la Russie, le lieutenant-général V. Chamanov, a interdit de participer à une visite au centre de formation de l'école aéroportée.

Le ministre est sorti de l'hélicoptère déjà «gonflé» et a immédiatement commencé à couvrir la tête de l'école avec un langage obscène. Anatoly Eduardovich a appelé à plusieurs reprises le héros de la Russie "putain ... m" (il est inapproprié de citer d'autres mots grossiers ici, ils sonnaient aussi). Tentant d'humilier plus douloureusement son subordonné, M. Serdyukov a finalement expliqué que la raison de sa colère était le temple en bois d'Elie le Prophète construit sur le territoire du centre de formation.

La construction de l'église de débarquement se fait exclusivement avec l'argent des parrains parmi les vétérans des forces aéroportées et des résidents locaux, ainsi que des fonds du diocèse de Ryazan, mais le ministre n'était pas intéressé.

«Pas un sou n'a été dépensé pour l'église», lui répondirent fermement les officiers russes. «Les membres de la famille des officiers et des centaines de soldats et cadets ont besoin du temple, car le plus proche est à 15 kilomètres de l'autre rive de l'Oka, et il n'y a pas de pont» (Visite du ministre de la Défense Serdyukov à Ryazan ... / LiveJournal tverdyi-znak /.).

Ceci, excusez l'expression, le ministre de la Défense ne vaut pas le doigt du colonel honoré, le héros de la Russie A. Krasov, ainsi que de ses officiers qui l'accompagnent, mais son éducation violente lui a valu le droit d'achever le bureau d'études de Kamov. Et avec la destruction de "Kamov", notre industrie de l'hélicoptère dans son ensemble a été pratiquement détruite, compte tenu du fait que le KB MVZ a cessé d'exister il y a longtemps, se limitant à l'hélicoptère Mi-26 (1980)! Le holding tente de faire semblant que l'industrie des hélicoptères en Russie est vivante: dans un proche avenir, il est prévu de lancer un hélicoptère coaxial léger VRT500.

En fait, il s'agit d'une copie du Ka-115, qui devait décoller au début des années 2000, mais il n'y avait pas assez d'argent et ce n'est que maintenant qu'ils envisagent de le lancer en production, mais sous un drapeau différent, et surtout - avec un accent américain "VRT500 "Au lieu du Ka-115.

Russian Helicopters Holding se prépare à lancer la production de deux nouveaux hélicoptères (VRT500 et Mi-172A2), qui seront assemblés à l'usine aéronautique d'Ulan-Ude. Pour commencer à travailler sur de nouveaux produits, l'entreprise recrute de nouveaux travailleurs et des spécialistes en ingénierie. "

Mais il faut penser à la même chose: d'abord, réduire le travail de l'usine d'hélicoptères coaxiaux de Kumertau à presque ZERO, puis jeter de l'argent pour former du nouveau personnel!? Donc, pas de manière professionnelle, le personnel et l'argent précieux ne peuvent être éliminés que dans la Russie moderne, mais dans le cas d'une étude de conception de mauvaise qualité des futurs hélicoptères, ils trouveront des excuses au manque d'argent!?

Vitaly Belyaev, en particulier pour Avia.pro

Pourquoi y a-t-il une demande d'hélicoptères «rétro» dans le monde?

À propos, le président américain vole sur un hélicoptère Sea King, modèle d'une année de sortie perdue, et personne ne s'inquiète.

Auteur: Avez-vous déjà été dans l'habitacle du Ka-32 pour le suggérer au président. L'article n'est pas bon et fait du lobbying pour Kamov. Ce qui est bien avec le Ka-32, qu'en est-il du Mi-8MTV1, etc.

Anatoly, je propose au président non pas le Ka-32, mais le Ka-32-10, dont la cabine est à la mesure du Mi-8. Le Mi-8MTV1 et le Ka-32-10AG diffèrent principalement en termes de sécurité de vol en faveur du Ka-32-10AG et de la vitesse, toujours en faveur du Ka-32-10AG. Enseignez le matériel!

Vitaly, comment parler de la sécurité d'un hélicoptère qui n'a effectué aucun vol?

Le Ka-32 a un très petit compartiment de chargement en raison de l'énorme boîte de vitesses et des réservoirs de carburant dans le fond. Nous agrandissons l'intérieur du mythique 32-10AG, mais que faire des réservoirs de carburant? Il s'avère que vous devrez augmenter considérablement la taille de la cellule, et c'est un poids à vide proportionnellement plus grand, une plus grande traînée et toutes les merveilleuses caractéristiques du papier volent en tar-tarars

ZY et plus sur le matériel. À l'un des Helirash, un spécialiste de la sécurité des vols de l'Institut national de recherche de l'aviation civile N.D. Osipov. Statistiques citées sur l'exploitation des hélicoptères en Fédération de Russie depuis 1993. Il a évoqué le paramètre «raid de type hélicoptère par blessure mortelle». Et comme c'est triste pour nous, mais le Mi-8 avait 240 mille heures, et le Ka-32 n'avait que 16 mille heures.
Alors fournissez les données, et ne déclarez pas sans fondement.

«Kamovets», vos Américains pensaient que le Ka-50 manque d'électronique autant qu'il pèse avant sa pleine intelligence artificielle; Vraisemblablement, à partir du même plafond, ils ont marqué des milliers d'heures pour chaque crash de Mi-8 et Ka-32? Ce sont tous des chiffres exagérés.
Lire: «Accidents d'hélicoptères Ka-32. Chronologie »(14 novembre 2014). "TASS-DOSSIER / Valery Korneev /: Au cours des 29 années d'exploitation des hélicoptères Ka-32, moins de deux douzaines d'accidents se sont produits avec eux, entraînant la mort de personnes." En raison de la conception du Ka-32, vous n'en trouverez pas plus de deux là-bas, ce qui ne peut être dit sur les hélicoptères Mi en raison de pannes du rotor de queue en vol avec une catastrophe ultérieure à la fois dans les airs et lorsque la vitesse est annulée au moment où elle touche le sol.

Quant aux réservoirs de carburant sur le Ka-32-10, vous êtes un Kamovets, alors dites-nous:
où S.V. Mikheev les a déplacés? Et je pense qu'au même endroit que le Ka-40 et le Ka-92!
"Les principaux domaines de la modernisation:
1. Augmentation de la capacité jusqu'à 26 personnes et augmentation du confort de la cabine.
2. Remplacement des moteurs TV3-117VM par VK2500.
3. Augmentation de la capacité de charge jusqu'à 5500 kg à l'intérieur de la cabine et jusqu'à 7000 kg sur l'élingue externe.
4. Installation d'un nouveau complexe d'équipement embarqué KBO-226AG pour effectuer des vols aux instruments sur terrain non orienté ou en mer avec atterrissage sur des plates-formes offshore ou des navires de mer dans la SMU avec un minimum météorologique: 30 x 300 m.
5. Installation de réservoirs de carburant externes supplémentaires pour augmenter la portée de vol jusqu'à 1200 XNUMX km. "

> vos Américains pensaient que le Ka-50 manquait d'électronique autant qu'il pèse avant sa pleine intelligence artificielle

Je ne commente pas les bêtises

> Comment croire à partir du même plafond qu'ils ont marqué des milliers d'heures pour chaque crash de Mi-8 et Ka-32?

Osipov est le chef du département de la sécurité des vols de l'Institut national de recherche de l'aviation civile, toutes les informations sur le fonctionnement de l'aviation civile de la Fédération de Russie sont transmises à son département. Il traite ces informations et en parle souvent sur Helirash. Son discours est écouté par des spécialistes des bureaux d'études et des compagnies aériennes. Personne n'a eu de plaintes contre lui

> Tous ces chiffres sont exagérés.

Vous ne pouvez pas répondre aux numéros - appelez-les exagérément. C'est tout ton niveau Vitaly

> Au cours des 29 années d'exploitation des hélicoptères Ka-32, moins de deux douzaines de catastrophes se sont produites avec eux, entraînant la mort de personnes. " En raison de la conception du Ka-32, vous ne trouverez pas plus de deux

ET? Alors quoi? Si vous pensez aux chiffres que j'ai donnés, l'essentiel est un raid de type hélicoptère. Vous pouvez bien sûr produire un nouveau type d'hélicoptère, environ 10 pièces, mais pas voler. Généralement. Ce sera alors le type d'hélicoptère le plus sûr.
La flotte Ka-32 vole beaucoup moins que la flotte Mi-8, et en même temps, son temps de vol moyen pour une blessure mortelle est bien pire.

> que ne peut-on dire sur les hélicoptères Mi en raison de pannes du rotor de queue en vol avec une catastrophe ultérieure à la fois dans les airs et lorsque la vitesse est annulée au moment où elle touche le sol.

Bien sûr, je comprends que vous écrivez cela dans chaque article, mais cela ne l'a pas rendu vrai. Et le Mi-8 a des catastrophes et des accidents dus principalement au facteur humain.

> Quant aux réservoirs de carburant du Ka-32-10, vous êtes un Kamovets, alors dites-nous:
où S.V. Mikheev les a déplacés?

Il ne les a déplacés nulle part, tk. Ka-32-10 est un projet d'hélicoptère inventé sur Internet. Vous distribuez une fausse photo du Ka-32-10AG, un spécialiste comprendra tout de suite d'un seul coup d'œil qu'il s'agit d'un faux (il suffit de regarder les moteurs)

> «Principales orientations de la modernisation:
1. Capacité accrue à 26 personnes et augmenter le confort de la cabine.
2. Remplacement des moteurs TV3-117VM par VK2500.
3. L'augmentation de l'obligation de 5500 kg à l'intérieur de la cabine et à 7000 kg sur l'élingue.
4. Installation d'un nouvel ensemble d'équipements CCD-226AG à bord pour effectuer le vol aux instruments sur un terrain de bezorientirnoy ou l'atterrissage de la mer sur les plates-formes offshore et les navires en mer dans les conditions météorologiques à SMU: 30 300 à m.
5. Installation de réservoirs de carburant externes supplémentaires pour augmenter la portée de vol jusqu'à 1200 XNUMX km. "

Ce sont les souhaits de Gazprom, qui dans les réalités du Ka-32 ne peuvent pas être réalisés

Chers Milevets, qui se cache derrière le surnom de «Kamovets», des accidents de 20 ans que j'ai indiqués, il n'y en a même pas deux, mais un seul cas dû à la faute Ka-32: une panne de boîte de vitesses, et le reste est dû à une panne moteur, ce qui est égal Le degré s'applique au Mi-8 et en raison des conditions météorologiques. ce qui n'a rien à voir avec le Ka-32. en même temps, tous les incidents vont à la collection d'Osipov sans discernement.
Mais lorsqu'une voiture fait naufrage en raison de la présence d'un rotor de queue, qu'il s'agisse d'une panne en vol ou d'un obstacle à l'atterrissage, c'est déjà la faute de la conception de l'hélicoptère et il n'est pas nécessaire de "cogner les pieds"!
Et encore une chose: si vous aviez financé le projet Ka-32-10AG, il aurait été dans la série depuis longtemps et a volé!

Vitaly, c'est tout votre niveau. Cherchez des complots et pour une raison quelconque, ils m'ont traité de milian.

> Mais lorsqu'une voiture fait naufrage en raison de la présence d'un rotor de queue, qu'il s'agisse d'un refus de vol ou d'un obstacle à l'atterrissage, c'est déjà la faute de la conception de l'hélicoptère et il n'est pas nécessaire de "taper avec les pieds"

Très drôle. Votre logique est de fer - "Si un hélicoptère avec un rotor de queue s'est écrasé pour une raison quelconque, c'est uniquement parce qu'il s'agit d'un hélicoptère avec un rotor de queue."

> Et encore une chose: financer le projet Ka-32-10AG - il aurait été dans la série depuis longtemps et a volé!

Si les fantasmes sont financés, ils resteront des fantasmes.

> en même temps, tous les incidents vont à la collection d'Osipov sans discernement.

Quelle est la différence pour quelle raison une personne est décédée dans un accident d'hélicoptère? C'est absolument un côté de lui. Et une personne vivante, qui monte dans un hélicoptère, il y a une grande différence avec la probabilité de mourir.

J'aimerais être un Kamovite - MAIS et les "galoches de grand-mère" n'ont rien à voir avec ça!
> "Et une personne vivante, qui monte dans un hélicoptère, il y a une grande différence avec la probabilité de mourir."
--- Bien entendu, seul un spécialiste de l'analyse peut clairement séparer l'urgence en raison d'un défaut de conception, ou pour d'autres raisons. Quant au rotor de queue, il tue non seulement dans les airs, mais aussi au sol. À Yeniseisk, le pilote du Mi-1 était en prison, car après la remise du courrier et le démarrage du moteur, l'homme n'a pas remarqué le min. vis et suis allé en dessous.
Et voici un communiqué officiel d'une tragédie similaire: «Au Pérou, un étudiant de 20 ans est décédé lors d'une visite du Premier ministre Pedro Cateriano dans l'une des villes du pays. La fille Lina Zapata Feijo s'est introduite dans l'hélicoptère afin de transmettre au chef du gouvernement une lettre demandant la libération de son frère de prison, qui a été injustement condamné. Cependant, lorsqu'elle a dépassé l'hélicoptère, elle n'a pas remarqué que le rotor de queue fonctionnait. La lame a coupé la tête de la fille en un instant »(09.08.2015. Tvzvezda.ru/news/vstrane).
> "Et encore une chose: financer le projet Ka-32-10AG - il aurait été dans la série depuis longtemps et a volé! Si les fantasmes sont financés, ils resteront des fantasmes."
--- Ce sont des fantasmes pour les concepteurs du centre de coûts, qui construisent le Mi-80 depuis les années 38 du siècle dernier, mais ne peuvent toujours pas vraiment démarrer la production; et les projets de Kamov sont torpillés ouvertement, sans aucune conspiration. Votre Mi-24 est déjà devenu ultra-rapide - nous sommes arrivés! De retour en URSS, le gouvernement l'a reconnu comme obsolète et vous l'avez ressuscité des «cendres»! Bravo, il n'y a nulle part où aller plus loin, et même ici, vous faites semblant d'être offensé!

page

.

Meilleur dans le monde de l'aviation

à l'étage