Début d'une fusée

nouvelles

Washington annonce l'essai de missiles DRSM interdits


Les États-Unis se préparent à tester des missiles DRSMD interdits

Le Pentagone al’intention de tester les missiles interdits par le Traité sur l’élimination des missiles à portée intermédiaire et à courte portée (INF). Selon l'Associated Press, faisant référence à une source du département de la Défense des États-Unis, il s'agit ici d'un missile de croisière d'une portée allant jusqu'à mille kilomètres et d'un missile balistique d'une portée allant jusqu'à quatre mille kilomètres. Il est précisé que le Pentagone a l'intention de tester la première fusée en août et la seconde en novembre. Il n'y aura pas d'ogives nucléaires sur les missiles.

Associated Press souligne que si les pays parviennent à se mettre d'accord sur le respect du comité INF avant qu'ils ne sortent du non, les tests de missiles peuvent être annulés.

En mars 4, le président russe Vladimir Poutine a signé un décret selon lequel Moscou suspend l'application de l'INF. La partie russe fait «Jusqu'à ce que les États-Unis suppriment les violations des obligations découlant de l'accord susmentionné ou jusqu'à ce qu'ils soient résiliés». Ce décret présidentiel était une réponse à des actions similaires menées par les États-Unis.

Le traité INF entre l'URSS et les États-Unis a été conclu l'année 1987. Le document interdit aux parties de se munir de missiles balistiques basés au sol, ainsi que de missiles de croisière ayant une portée de plusieurs milliers de kilomètres 500 - 5,5. Moscou et Washington s'accusent régulièrement de violations de ce traité.

Meilleur dans le monde de l'aviation

à l'étage