nouvelles

Aux États-Unis, ils ont testé le tueur des systèmes de défense aérienne russes C-400. Vidéo


Aux États-Unis, ils ont testé le tueur du Russe C-400 Triumph.

Les essais aux États-Unis d'un nouveau missile, qui n'est pas du tout balistique, ont convaincu les spécialistes que Washington développe activement des outils qui peuvent contourner les capacités des systèmes de défense aérienne et de défense antimissile russes, en particulier le système de défense aérienne S-400 Triumph. À en juger par l'enregistrement vidéo des tests, selon les analystes occidentaux, il ne s'agit pas du tout d'un missile balistique, mais d'un missile quasi balistique, qui, évidemment, a été créé pour percer les zones de défense antimissile.

Les experts attirent l'attention sur le fait que l'ogive du soi-disant missile balistique est équipée de commandes pendant le vol, ce qui, évidemment, indique le fait que nous parlons au moins d'une unité de combat de manœuvre, alors que, évidemment, cela a été fait pour afin de contourner les capacités des systèmes de défense aérienne.

«Évidemment, ce n'est pas un missile balistique qui nous est familier. En raison du secret des informations, il est peu probable que le Pentagone parle de la destination réelle de ce missile. », - les marques d'expert.

D'un autre côté, les experts font attention au fait que les capacités du C-400 russe restent très étendues et, par conséquent, il est impossible de dire sans équivoque que nous parlons d'un «tueur» de systèmes de défense aérienne / de défense antimissile.

Mon contremaître a dit que pour un cul rusé, il y aura toujours .vous avec une vis, et ensuite, allez avec un cul à vis avec des coins et des recoins. Et toujours ainsi. Par conséquent, sur C 400, il existe un moyen de le détruire, et ainsi de suite sans fin.

Shtatnikov percerait le C-300 ... à propos du C-400 est au siècle prochain !!!

page

à l'étage