Début d'une fusée

nouvelles

Le ministère russe des Affaires étrangères a parlé de la création des derniers missiles russes après avoir quitté le traité INF


Le ministère russe des Affaires étrangères a confirmé la mise au point d'une fusée par des scientifiques russes, dans la perspective de l'abandon du traité INF.

Les essais aux États-Unis d'une fusée précédemment interdite par le Traité sur les missiles à portée intermédiaire et à courte portée ont obligé la Russie à prendre des mesures de rétorsion - de telles armes sont déjà en cours de création, comme l'ont confirmé des représentants du ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie.

"L'essentiel est que la Russie dispose des arriérés technico-militaires correspondants, ce qui nous permet de trouver rapidement une réponse adéquate à toute menace associée aux tests de missiles et à un déploiement éventuel dans différentes régions"- a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères Alexander Grushko.

Un peu plus tôt, il avait été suggéré que la Russie pourrait commencer à utiliser des missiles de croisière Caliber basés sur l'Iskander OTRK, ces missiles de croisière ayant fait leurs preuves et dont la portée est importante et peut dépasser plusieurs milliers de kilomètres.

Étant donné que les États-Unis se sont néanmoins retirés du traité INF et ont violé le traité en vigueur, la Russie développera activement des missiles à moyenne et à courte portée, pouvant éventuellement être déployés près des frontières américaines.

Meilleur dans le monde de l'aviation

Scooter
Blog post
Les articles de l'auteur
à l'étage