Début d'une fusée

nouvelles

Les systèmes de défense aérienne russes ont commencé à mieux détecter les missiles ennemis


La Russie a amélioré la détection des missiles ennemis.

Les spécialistes du district militaire central (CEC) ont augmenté d’un tiers la portée de détection des missiles de croisière.

Rapportant cela, TASS cite les paroles du commandant du colonel-général Alexander Lapin, district militaire central. Il a ajouté que lors des exercices de commandement et d'état-major destinés à gérer les forces aériennes et les forces de défense aérienne, des applications de test de radars mobiles pour la nouvelle flotte avaient été réalisées.

Comme l'a déclaré le général, ces stations étaient «Podlet-KHNUMX», «Niobiy-SV», «Nebo-SVU», qui entrait dans les troupes du VPO okrug.

"L'utilisation de radars et de groupes de reconnaissance et de tir manœuvrables comprenant les systèmes de missiles antiaériens Buk-М2, Thor М1, Pantsir-С1" - a permis d'accroître de près d'un tiers la portée de détection des missiles de croisière, à des kilomètres 65dit Lapin.

Les exercices, qui ont été discutés par le colonel général, ont eu lieu en hiver dans la chaîne de Kapustin Yar (région d'Astrakhan). Près de trois mille militaires y ont pris part.

Comme indiqué en avril, les complexes antiaériens russes recevront des stations d'examen circulaires passives invisibles dans la bande radio.

Meilleur dans le monde de l'aviation

à l'étage