L'avion SSJ-100

nouvelles

Expert: Les transporteurs russes seront obligés de passer à l'avion domestique


les transporteurs aériens russes sont contraints de passer aux aéronefs domestiques.

Cette information a été transmise par des spécialistes russes, qui relient ce genre de conclusions du fait que la version mise à jour du programme « développement de l'industrie de l'aviation dans les années 2013-2025, » il y a une sorte d'exigence associée à amener la part des avions russes dans les parcs des transporteurs nationaux à 27,2%. En outre, dans le document mis à jour même introduit un nouvel indicateur qui tient compte du nombre d'appareils détenus par le transporteur aérien.

Bien entendu, une telle approche sera favorable pour le secteur de l'aviation, mais pour les compagnies aériennes, cela pourrait devenir un réel problème.

Moi et nous allons voler! Et comme vous bambou fume, c'est mieux sur la couchette!

Une question étrange, comme on peut le voir chez les pro-américains. Ce serait un réel désir de rendre la Russie forte et non économiquement dépendante. Et le reste, comme on dit, est une affaire de technologie. Et il faut commencer par la neutralisation des saboteurs et pots-de-vin.

Non seulement pour l'industrie de l'aviation est favorable, mais en général pour l'ensemble de notre pays. Ce sont les emplois, le produit intérieur et la consommation, qui améliorent le bien-être de notre peuple et non ceux de l'étranger. Pendant longtemps !!!

Comment pouvez-vous obliger, les transporteurs russes, COMMENT, COMMENT, COMMENT? ET QUELQUE PLUS DE QUESTION, LES PRIX SONT SOUS-MARINS ET QUI VOLERONT EUX-MÊMES?

Le sujet du PP (... polymères) n'est pas développé, mais pourquoi le problème?

Et c'est vrai! La technique, dont les analogues sont produits sur le territoire de la Russie, devrait être russe! Nefig leur rouble d'ennemis à financer.
Mais je ne pense pas qu'ils vont finalement vraiment obliger d'acheter le russe au lieu de l'ennemi ...

Et pour écrire correctement, surtout dans le titre, est-ce difficile? Honte!

page

à l'étage