nouvelles

Un avion militaire américain portant un faux code de l'OACI traverse la frontière russe


Un avion militaire américain muni d'un faux code de l'OACI a traversé la frontière russe.

Les spécialistes impliqués dans la surveillance des avions militaires ont pu établir qu’il ya quelques heures, un avion militaire américain portant un faux code de l’OACI avait pu franchir la frontière occidentale de la Fédération de Russie. Il est rapporté que l'avion a quitté l'espace aérien de la Biélorussie.

Quel type d’aéronef en question est encore inconnu à ce jour, et s’il était supposé à l’origine être un aéronef exploité en vertu du Traité Ciels ouverts, puis plus tard Analystes en doutais.

Il n’ya encore aucun commentaire officiel à ce sujet, alors que les reporters d’Avia.pro ont réussi à établir que, par la suite, l’appareil s’est dirigé de manière tout à fait inattendue vers le sud-est et a disparu dans le ciel au-dessus de Ryazan. Selon des sources ouvertes, les informations transmises par la diffusion aéroportée nous permettent de dire que nous parlons de l'avion de la compagnie aérienne néo-zélandaise "Air New Zealand" (NZ4204), mais que ce vol ne passe pas par le territoire russe et biélorusse, ce qui soulève encore plus de questions.

Par ailleurs, la probabilité d'entrée non autorisée d'un avion militaire américain dans l'espace aérien de la Biélorussie et de la Russie est pratiquement absente.

Même si la guerre commence, les Russes ne le croiront pas, comme le faisait Staline par le passé ... En Russie, ils aiment pardonner aux ennemis du peuple et de l'État!

Au Zimbabwe, de tels avions sont d'abord abattus, puis démontés. D'où, où, pourquoi? (et si un coq veut chanter, laissez-le réfléchir en premier)

page

à l'étage